Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thomas Cook : dès le 1er janvier, les repreneurs gèrent les dossiers des voyageurs

La caisse de garantie et les repreneurs ont (enfin) trouvé un terrain d’entente pour les départs à compter du mois prochain. Explications.

Les clients de Thomas Cook France, en liquidation, pourront partir dans le cadre de leur voyage à forfait l’an prochain. Mais le mode opératoire est sur le point de changer s’agissant de ces plusieurs milliers de voyageurs : « L’APST mandate la quasi-totalité des repreneurs, pour qu’ils traitent les dossiers des voyageurs devant partir en 2020 », explique Emmanuel Toromanof, secrétaire général de l’Apst. Pourquoi ce transfert dans la gestion pour la grande majorité des clients ? « On nous le demande, et l’APST sera gagnante, répond Emmanuel Toromanof. Nous allons économiser de d’argent sur le coût de la défaillance. » « Tous les repreneurs sont à la même enseigne », tient-il à préciser.

Toutefois, l’association prendra toujours sous son aile une minorité de clients, comme elle s’y emploie déjà jusqu’au 31 décembre 2019 : « Nous continuerons de directement mandater des TO tiers pour les agences non reprises, et pour les groupes. »

Le Vacon satisfait

« Nous avons reçu mandat de l’APST pour nous occuper des dossiers forfaits, afin d’encaisser les soldes et faire partir les clients, pour tous les TO tiers, à compter du 1er janvier », précise Alain Hamon, président du groupe Le Vacon. Le « nous » renvoyant au groupe des cinq repreneurs qui avaient formulé des offres de reprise solidaires et indivisibles. S’agissant des clients Jet tours, Le Vacon et ses confrères ont reçu mandat pour faire partir les clients du TO de feu Thomas Cook, à condition qu’ils puissent faire une contre-proposition acceptée par le client, ajoute Alain Hamon. Si le client refuse, il pourra être remboursé dès lors qu’il aura bel et bien fait libérer sa créance. « Bien entendu, conformément à la loi, aucune garantie ne s’applique aux billets d’avion, seuls les forfaits sont concernés », précise Alain Hamon. En tant que repreneur de 12 agences, Le Vacon préfère reprendre les dossiers en direct, pour « s’occuper de notre clientèle ». Au passage, « nous laissons tout ou partie de notre commission à l’APST », ajoute-t-il.

Des TO partagés

Havas Voyages (groupe Marietton) a communiqué hier qu’il était mandaté par la caisse de garantie pour assurer la continuité des dossiers concernant ses 19 nouvelles agences Thomas Cook (et ses désormais 106 franchisés, qui étaient 99 il y a quelques jours). Karavel/Promovacances en a fait autant auprès des TO pour ses 13 points de vente. « C’est une bonne nouvelle car nous avions des appels de clients dont l’agence était fermée. Certains voulaient faire des modifications ou ajouter des prestations, ce qui n’était pas possible tant que l’agence ne redémarrait pas ses activités », précise Christine Bois, directrice générale France de Hurtigruten. Les clients vont ainsi pouvoir régler les soldes de leurs dossiers dans les agences qui rouvrent leur porte et dont le réseau a conclu un accord avec l’APST. Les TO se feront pour leur part rembourser par la caisse de garantie de l’acompte versé à la réservation.

« Nous aurions préféré être mandaté directement par l’APST pour tous les dossiers comme cela a été fait en novembre et décembre, confie Hélion de Villeneuve, le patron d’Austral Lagons. Nous disposions d’une cellule bien rodée pour cela. Le changement rajoute un intermédiaire. Il fait prendre plus de risques car nous avons des départs pour tout début janvier, alors que nous sommes déjà dans des périodes de frais d’annulation très élevés… Est-ce que les agences ont déjà redémarré ? Est-ce qu’elle ont récupéré les soldes ? « , s’interroge-t-il.

« Cela va représenter un gros boulot pour les distributeurs », conclut pour sa part Guillaume Linton, le PDG d’Asia.

Linda Lainé et Stéphane Jaladis

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique