Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Test négatif obligatoire pour les liaisons maritimes Corse-Italie

Les passagers entre la Corse et l’Italie devront montrer une attestation sur l’honneur de la réalisation d’un test de dépistage effectué moins de 72 heures avant leur départ.

Les voyageurs des liaisons maritimes entre la Corse et l’Italie devront présenter à compter du 8 décembre une attestation sur l’honneur indiquant qu’ils ont un test négatif au Covid-19 effectué dans les 72 heures avant leur départ, a annoncé mardi la préfecture de Corse. Ce protocole sanitaire est mis en place pour les passagers maritimes « en provenance et à destination de l’Italie », précise la préfecture.

« Du fait de la situation sanitaire et dans un souci de réciprocité avec les mesures appliquées aux voyageurs venant de France et entrant sur le territoire italien, le gouvernement a décidé, sur proposition du préfet de Corse et en liaison avec l’Ambassade de France en Italie, de mettre en place » ce protocole sanitaire, explique la préfecture dans un communiqué.

Preuve lors de l’embarquement retour

Sans ce test de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant leur départ et concluant à l’absence de contamination par la Covid-19, les voyageurs « devront se soumettre à ce test dans les 24 heures suivant leur arrivée au port de destination », ajoute-t-elle encore.

« Ils devront dans tous les cas être en mesure de prouver la réalisation de ce test, qu’il ait été réalisé en Corse ou en Italie, à leur embarquement au retour et en cas de contrôle des forces de l’ordre », ajoute-t-elle, indiquant que les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

A lire aussi :

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique