Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Shanti Travel lève un million d’euros et lance deux nouvelles marques

Alors que la crise sanitaire s’éternise, Shanti Travel développe de nouveaux projets grâce à une levée de fonds et structure son offre. En attendant la reprise.

C’était dans l’air depuis un moment, c’est désormais signé : Shanti Travel vient de lever 1,08 million d’euros, auprès de Sherpa TechInvest. Un investisseur dont la philosophie très « RSE » rejoint effectivement celle du voyagiste, qui développe depuis une quinzaine d’années une offre de tourisme durable. « C’est une preuve de confiance dans la marque et dans la reprise du tourisme aussi », se réjouit Jeremy Grasset, le directeur de Shanti Travel. Le spécialiste de l’Asie avait précédemment récolté 100 000 euros de « love money », en 2012.

La levée d’un million d’euros permettra à Shanti d’intensifier sa présence sur les marchés allemands et espagnols. « Nous y sommes déjà implantés, explique Jérémy Grasset, mais nous n’avions pas encore traduit l’ensemble de notre production pour la vendre en direct ou avec des lead-generator. » L’entreprise se développe aussi sur le marché anglais, mais de façon plus marginale. Autre volet de cette levée de fonds : le renforcement de la techno. « On a renforcé nos structures logicielles permettant d’automatiser certaines tâches comme la comptabilité ou la gestion du taux de change », détaille Jérémy Grasset. Un outil B2B de suivi des devis a aussi été mis en place.

Treks et voyages intérieurs

Surtout, cette nouvelle étape a été l’occasion pour Shanti de réorganiser son offre pour lui donner plus de lisibilité. Deux nouvelles marques sont ainsi sur le point d’être lancées. D’abord Shanti OM – allusion au son originel selon la tradition Hindou – qui réunira sur un site dédié l’offre de voyages de découverte de soi déjà développée par Shanti. « Ce sont des voyages intérieurs qui seront proposés en partenariats avec des guides spirituels ». Au programme : de la méditation, des techniques énergétiques… Shanti Om devrait être lancée d’ici un mois, avec un volet MICE pour les entreprises. Le voyagiste s’apprête aussi à lancer « Shanti Trek », marque dédiée au slow travel et au trek, qui rassemblera là aussi cette offre sous une seule et même bannière.

Parallèlement, Shanti Travel poursuit le développement de son offre France créée l’an dernier, qui compte actuellement une trentaine de propositions. « Nous avons une belle production qui est déjà prête, très slow travel et bien-être/développement personnel », indique Jérémy Grasset. En 2020, Shanti Travel avait déployé 5 programmes dès le mois de juin, pour préparer un été qui s’annonçait tricolore.

« C’est long pour tout le monde »

Enfin, le spécialiste de l’Asie annonce aussi avoir fait un gros effort sur le Japon, avec un enrichissement de sa production. Reste maintenant à attendre la reprise des voyages. « C’est long pour tout le monde, reconnaît Jérémy Grasset. Nous avons une structure mixte avec une société française qui est soutenue par l’Etat donc de ce côté, ça va. Mais sur les destinations où nous sommes implantés, nous avons dû réduire les équipes au minimum », regrette-t-il. Tout en se montrant positif pour l’avenir.

« Cette levée de fonds nous permet d’aborder le futur avec sérénité. Quand je vois comment les voyages reprennent aux Etats-Unis sur le marché domestique, je suis assez confiant. » Shanti Travel a aussi profité de cette période pour peaufiner ses protocoles sanitaires. Il a notamment décroché l’exigeant certificat Safe Travel déployé par le Sri Lanka. Un protocole strict dont le TO s’est inspiré pour développer des bonnes pratiques sanitaires sur les voyages programmés sur d’autres destinations.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique