Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Selectour Afat : les enjeux des élections

C'est jeudi 23 juin que le réseau à l'hippocampe connaîtra l'issue des votes des adhérents et des administrateurs. Des élections décisives, qui engagent Selectour Afat pour deux années.

 

Six postes d’administrateur sont à pourvoir au sein de Selectour Afat. Et neuf candidats se présentent, à ce titre, aux élections du conseil d’administration qui auront lieu lors de l’assemblée générale du 23 juin.

Parmi eux, Didier Calas (L’Atelier des Voyages) et Jean-Luc Dufrenne (Génération Voyages), co-présidents de la commission achats du réseau, qui ont été des chevilles ouvrières des contrats de référencement TO 2016-18. Figurent également parmi les volontaires Jean-Pierre Mas (Voyages d'Oc) et Yves Kimmoun (Plein Ciel). Sans oublier Carole Cresson Giraud (Carol’s Voyages), Alain-Philippe Jomeau (NAP Events), Valéry Muggeo (Ama Tourisme), Bernard Vairon (Liberté Voyages), Franck Vernin (Vernin Voyages).

Un président ou une présidente ?

A noter que Carole Cresson-Giraud et Franck Vernin avaient démissionné en février 2016, traduisant ainsi leur désapprobation vis-à-vis de l’état-major porté par la présidente Dominique Beljanski. Bernard Vairon est pour sa part un ancien administrateur, nommé en 2013. Comment expliquer leur retour ? C’est sans doute pour influer sur la vie du réseau, voire aussi l’élection du président.

Car dans la foulée, jeudi, les administrateurs éliront le président ou la présidente du réseau volontaire, pour une période d'une année. Qui brigue la fonction ? Mystère. "Nous n’avons pas encore d'information sur les candidatures pour le poste de président", nous a-t-on indiqué au siège de Selectour Afat. Les âmes volontaires peuvent se déclarer le jour J, et créer ainsi la surprise. Elu administrateur au mois d'avril dernier, Laurent Abitbol ne cache plus sa motivation : "Quelle que soit la composition du conseil d’administration, je me présente, indique le président de Marietton Développement. Il faut apporter du changement, et fédérer et non diviser", ajoute-t-il, en donnant trois priorités : la rentabilité des magasins, la rénovation des agences avec la participation du siège, la simplification et le renforcement de la marque (vers Selectour ?).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique