Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Santé, comment bien informer vos clients

C’est en prévenant des risques encourus en voyage qu’on évite à ses clients quelques mésaventures, qui vont du mauvais coup de soleil à une maladie grave.

Mieux vaut prévenir que guérir. On pourrait ainsi résumer le message que les vendeurs doivent systématiquement s’efforcer de faire passer à leurs clients avant leur départ en vacances. Un message qui ne les force NULLement à se substituer à un médecin traitant, mais qui incite à informer au mieux sur les dangers sanitaires. C’est aussi une manière de valoriser votre service et d’éviter au retour tout reproche, voire des poursuites en justice.

Cela commence avec les conseils pour profiter du soleil. Rappelez à vos clients, même si cela semble évident, que l’astre est plus traître dans beaucoup de pays, en particulier sous les tropiques. Crème haute protection, chapeau et lunettes doivent faire partie du kit de base. Sans oublier un tube de Biafine, qui soulage les brûlures superficielles. Autre point à aborder sans gêne : la turista qui gâche bien des vacances. Les précautions d’hygiène sont toujours bonnes à rappeler : proscrire les crudités, se laver les mains, ne boire que de l’eau en bouteille. Une trousse de première urgence, qui contient un pansement gastrique type Smecta, des antidiarrhéiques et antispasmodiques, est indispensable.

Paludisme et Sida

Pour le paludisme, vérifiez les zones infectées (par exemple sur le site de l’OMS). Il est utile de rappeler quelques statistiques pour que les clients prennent la chose au sérieux. Le paludisme ou le Sida tuent chaque année des millions de personnes. Vêtements et moustiquaires à asperger de répulsif (surtout pour un safari), chaussures montantes fermées et vestes légères qui couvrent bras et cou sont à conseiller. Côté médicaments, rappelez à votre client de consulter son médecin avant le départ. Car de nouveaux traitements apparaissent régulièrement et certaines personnes peuvent être allergiques à telle ou telle molécule. Attention : le prix de ces traitements est élevé et n’est pas remboursé par la Sécurité sociale.

Pour les vaccins enfin, les brochures présentent souvent des tableaux récapitulatifs par pays. Saisons et Climats (Hachette) ou l’Annuaire du tourisme (www. lechotouristique.com) sont complets, sans oublier plusieurs sites Internet*. Et au-delà de la fièvre jaune, les vaccins plus classiques sont importants !

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique