';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Restriction des liquides en cabine : les diabétiques s’insurgent

La restriction d’emporter des liquides en cabine pour les passagers aériens (100 ml maximum), pose de gros problèmes aux diabétiques. Dans une lettre ouverte, l’Association française des diabétiques (AFD) critique l’attitude rigide des compagnies aériennes qui, au nom de la prévention des risques d’attentats et des règles de sécurité, les mettent en grande difficulté. Les compagnies aériennes tolèrent que les voyageurs conservent avec eux, en cabine, les quantités strictement nécessaires à leur traitement pour la durée du voyage, le reste devant être placé en soute. Les problèmes peuvent survenir en cas de perte de bagage. Les transporteurs aériens ne peuvent absolument pas garantir qu’eux-mêmes ou l’aéroport d’embarquement ne vont pas égarer les bagages et ainsi priver à l’escale le passager diabétique des moyens de son traitement, pour une durée variable, pouvant atteindre plusieurs jours, conteste l’AFD dans sa lettre. Pour le transport de l’insuline en soute, la situation se complique encore, les basses températures rencontrées en haute altitude étant susceptibles d’altérer l’insuline et de la rendre inopérante.
L’AFD lance donc un appel à toutes les parties prenantes (DGAC, compagnies aériennes, les aéroports et les fabricants d’insuline) pour leur demander de trouver une solution à ces problèmes, au nom des trois millions de diabétiques en France.   

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire