Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

République Dominicaine : plus de touristes, mais moins de Français

La destination a bouclé l’année 2017 sur une hausse de 4,2% de se fréquentation touristique, mais a subi un léger ralentissement sur le marché français, conséquence du passage des ouragans dans la région en septembre dernier.

Ils ont été 5 354 017 à poser leurs valises en République Dominicaine en 2017. Un cru record, souligne l’Office de Tourisme, qui indique également que les recettes touristiques ont grimpé de 7,3%. « La République Dominicaine continue d’afficher un taux de croissance du nombre de visiteurs supérieur à la moyenne du reste des pays des Caraïbes, qui était de +3,7% selon les dernières données publiées par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) », note également l’Office de Tourisme.

Une baisse de 4,32% sur le marché français

Des performances d’autant plus appréciables que la fin d’année a été compliquée pour la destination.

Si elle n’a pas subi de dégâts majeurs suite au passage des ouragans Irma et Maria à proximité de l’île, il a fallu très vite s’employer à rassurer les touristes pour éviter que les réservations ne décrochent. La France, troisième marché émetteur pour la destination, a ainsi subi un léger ralentissement en fin d’année (-4,32%) tout en restant à « de très hauts niveaux de fréquentation », selon l’Office de Tourisme, avec 222 778 arrivées.  « 

Première destination long-courrier pour le Seto

Point positif, en revanche, les voyages à forfait au départ de France ont augmenté en 2017 d’après le baromètre annuel du Seto, qui indique une hausse de 7,3% en volume d’affaires en 2017, classant ainsi la République Dominicaine première destination long-courrier en 2017, avec un nombre de client en hausse de 10,8%.

A noter aussi : la fréquentation touristique sud-américaine a enregistré une baisse (-2,5%), que l’OT explique par la situation politique dans certains pays, comme le Venezuela ou le Brésil. Des baisses compensées par la hausse du marché nord-américain (+2,6%), principal marché pour la destination, avec une fréquentation totale de 2 928 425 touristes, dont 2 073 963 en provenance des Etats-Unis.