Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Non-remboursements de billets : Ryanair, EasyJet et Volotea condamnées en Italie

L’Autorité antitrust italienne a infligé des amendes aux trois compagnies qui ont fortement incité les clients à accepter des avoirs au lieu d’être remboursés.

L’Autorité antitrust a infligé une amende de 4,2 millions d’euros à Ryanair pour pratiques commerciales déloyales, selon une note de l’Autorité. La compagnie, une fois que les restrictions de voyage liées à l’urgence Covid 19 ont cessé, n’a pas remboursé aux consommateurs le coût des billets pour les vols annulés après le 3 juin 2020, explique la note. Ces derniers jours, l’antitrust avait également sanctionné easyJet pour 2,8 millions d’euros et Volotea pour 1,4 million d’euros. Pour l’Antitrust italien, les low cost ont également usé « de subterfuges pour inciter le consommateur à choisir et / ou accepter le bon au lieu de remboursements ».

D’autres manquements ont été sanctionnés par l’autorité de la concurrence italienne, notamment la publicité mensongère sur les conditions d’échange sans frais. Ou encore la mise en place de numéros de téléphone payants pour les clients désirant utiliser les bons d’achat pour les vols ultérieurs, ce qui revient à faire payer obligatoirement la clientèle.

Une enquête sur les remboursements au niveau européen

Dès le début de la crise, la Commission européenne a déclaré que cette crise ne pouvait être mise en avant pour contrevenir aux règles régissant les droits du consommateur. En mars 2021, elle a même ouvert une enquête.

Ryanair a d’ores et déjà annoncé qu’elle ferait appel de la décision. « Depuis le début de la crise liée au Covid-19, Ryanair a pleinement respecté et se conforme aux restrictions de voyage du gouvernement. Ryanair a agi en totale conformité avec les exigences de l’UE261 et les directives communautaires sur les droits des passagers dans le contexte de la pandémie de Covid-19 en ce qui concerne toute annulation survenant depuis mars 2020. Les clients se sont vus offrir toutes les options conformément à la loi, y compris les changements de vol gratuits, les remboursements en espèces ou les bons en option, sous réserve d’acceptation des passagers », a indiqué la compagnie à la presse italienne.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique