';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

…qui reste fragile

Selon le baromètre du Ceto, la prise de commandes au cours des trois derniers mois a eu tendance à se dégrader puisque les réservations cumulées du mois d’août au mois d’octobre sont en baisse au global de -17,9%.
Les réservations sur la France sont en progression de 4,1% tandis que celles vers les destinations moyen -courrier accusent un recul de -19,5% sur l’ensemble des trois derniers mois. La zone moyen-orient (-42,3%) est en particulier pénalisée par les faibles résultats de l’Egypte (-57,3%). Même situation préoccupante en long-courrier avec des prises de commande en baisse de 26,4%. La zone Amérique du Nord et Mexique est en forte baisse (-60,9%) fortement touchée par les conséquences du cyclone Wilma sur l’activité du Mexique (-70,7%).
« Nous sommes vraiment au creux de la vague », s’inquiète René-Marc Chikli , président du Ceto, avec une tendance très forte au cocooning qui ne fait même pas les affaires de la destination France. ». C’est d’autant plus inquiétant que les autres marchés européens, britanniques et allemands en particulier ne réagissent pas de la même manière.  « Il faut relativiser ce trou d’air en précisant que l’on se compare à une même période en 2004 qui avait été très bonne. L’état des porte-feuilles peut bien sûr évoluer très vite et en janvier la situation devrait même s’inverser par rapport à 2004 alors frappé par le Tsunami. Mais la situation reste préoccupante. On peut maintenant espérer que les trois premiers mois de 2006 rétablissent l’équilibre pour clore un hiver 2005-2006 au moins à l’étale ».

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire