Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Production Fram : des nouveautés, et quelques abandons

Dans sa toute nouvelle brochure hiver 2016/17, le TO programme 12 Framissima. Malgré l’absence de la Tunisie, le Bassin méditerranéen est bien couvert. Isabelle Cordier table sur une augmentation des ventes de 30%.

 

C’est la toute première brochure hiver pour le nouveau Fram, depuis sa reprise par LBO France et Karavel/Promovacances. La production coiffe 12 Framissima – contre 18 clubs Lookéa par exemple -, des valeurs sûres en moyen et en long-courrier.

"Fram est là, dans la continuité des saisons passées, commente Isabelle Cordier, directrice générale. Nous sommes toujours le partenaire de la distribution. Il faut en finir avec le serpent de mer qui veut que les clients de Fram soient cédés à Promovacances. Ce serait une grossière erreur". Les synergies entre les deux marques se limitent aux affrètements et aux co-affrétements, assure-t-elle, ce qui permet de devenir, à prestations constantes, "moins cher que l’hiver dernier". Les agences de voyages, qui recevront la brochure de 342 pages dans les prochains jours* (distribuée à environ 200 000 exemplaires), seront les meilleurs juges en la matière, tout comme leurs clients.

Framissima : le Maroc oui, la Tunisie non

Douze Framissima sont au menu de la saison 2016/17, dont 5 aux Canaries, avec le Isla Bonita 4* en nouveauté à Tenerife, qui a valeur de test puisqu’il conserve l’esprit des clubs (en termes d’hébergement, de gastronomie, d’animations), mais n’est pas les pieds dans l’eau : la plage est à 400 mètres.

Deux Framissima sont positionnés au Maroc, avec le retour d’un établissement historique pour le voyagiste toulousain : les Dunes d’Or, à Agadir, désormais partagé avec le TO allemand FTI, rejoint Les Idrissides, également en cohabitation avec FTI. Ces deux anciens fleurons de Fram, qu’il a cédés à Atlas Hospitality, ne sont donc plus des exclusivités, puisque commercialisés aussi sous enseigne Labranda par FTI. Chypre complète la carte du Bassin méditerranéen. La Tunisie est maintenue, mais en hôtels classiques. A noter enfin l’abandon du Crêt à Morzine (nouveauté chez Look en club Lookéa), remplacé par un établissement MMV à La Plagne, qui aura l’esprit Fram, grâce notamment à une animation dédiée.

Quatre Framissima en dehors du Bassin Med

Des Framissima sont aussi programmés ailleurs, surtout en long courrier, avec des destinations pour l’essentiel déjà ouvertes au cours d’anciennes saisons. Les voyageurs ont le choix entre la Thaïlande (un 5* de 68 chambres à Phuket), la République dominicaine, Cuba (le Memories Flamenco 5* à Cayo Coco, en remplacement du Mercure Playa de Oro 3* à Varadero l’hiver 2015/16 repris par Marmara), le Sénégal avec le Palm Beach en cours de cession.

"Nous avons conservé la majeure partie des Framissima (d'hiver), en ajoutant de nouvelles adresses. Pour la production future, nous avons actuellement une grande réflexion", qui pourrait conduire à l’ajout de 4 étoiles identifiés en 3 palmiers s’ils ne sont pas au bord de l’eau, par exemple.

Des objectifs mesurés

Au niveau de ses 35 circuits, Fram innove avec l’Iran, Israël qui fait son retour, la Polynésie, le Brésil, le Cap Vert. Les départs sont garantis dès la confirmation de trois participants.

Sur l’ensemble de la production, incluant 112 formules en séjour, quel est l’objectif d’Isabelle Cordier ? "L’hiver 2015/16 était mauvais, marqué par des niveaux très faibles de réservations en octobre, novembre et décembre. En termes de voyageurs, nous visons au minimum 30% de croissance cet hiver". Il faudra pour ce faire rassurer la distribution, malgré une concurrence acharnée entre TO généralistes. Un éductour de 140 personnes est planifié en République dominicaine du 17 au 21 octobre, en République dominicaine. Aux conseillers le soin de se rapprocher de leur commercial s’ils sont intéressés.

* Les agences recevront aussi la brochure de Plein Vent (88 pages), la "low cost" du groupe Fram.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique