Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pré-bilan de l’été : c’est pas la joie


 
Au 31 juillet et en attendant d’inclure les statistiques d’août, les TO membres du CETO ont totalisé  1 467 121 clients en voyages à forfait, soit une baisse de l’activité de 6,7% par rapport à la même période de l’exercice précédent, à périmètre constant. La recette unitaire moyenne a fortement diminué (-5%) pour s’établir à 814 € (contre 857 € en 2008 aux mêmes dates). Le volume d’affaires de 1 194 M€ est en baisse de -11,4% . Un pré-bilan « très mitigé » indique le CETO qui détaille ces résultats par zone. La France a séduit 258 491 clients (+0,9%) et a réalisé un volume d’affaires de 112 M€ en baisse de -2,5%. Les destinations moyen courrier avec 1 032 478 clients (-7,2%) ont totalisé un volume d’affaires de 818 M€ en baisse de -9,4%. Le recul est encore plus préoccupant en long courrier : 176 152 clients (-13,6%)  pour 264 M€ de recettes, en baisse de -19,7%. A l’exception de la France en stagnation, aucun axe n’a en fait progressé avec des retraits de 7% pour l’Europe du Nord (-9% en volume d’affaires), -8,6% pour l’Europe du Sud (-8,8% en VA), -3,6% pour le Moyen -Orient (-9,3% en VA), -6% pour l’Afrique du Nord (-9,8% en VA), -26% pour l’Amérique du Sud (-18,5% en VA), -9% pour les Caraïbes (-15,2% en VA), -18,5% pour l’Amérique du Nord (incluant le Mexique), soit -30,8% en volume d’affaires. L’Asie a elle baissé de 10,6% en nombre de forfaits vendus, -10,9% en recettes. Les réservations du mois de juillet ont enregistré un léger mieux par rapport au mois précédent puisque la prise de commandes a progressé de +3%(en trafic) par rapport au mois de juillet 2008. Cette légère reprise de l’activité a toutefois été très contrastée d’une destination à l’autre et ne permettra pas de compenser le retard accumilé. Ainsi la prise de commandes de juillet 2009 comparée à juillet 2008 est en progression de +7,4% pour la  France, de +5,1% pour le moyen courrier mais en baisse de -8,7% pour les destinations long courrier. En août, la tendance est restée aux VDM. « Le décalage existant entre les trafics et les volumes d’affaires risque de se poursuivre et les résultats du mois d’août risquent d’être en retrait au niveau du volume d’affaires », indique le CETO qui en raison de l’absence totale de visibilité sur les mois d’arrière saison ne fait aucun pronostic sur le bilan de l’été dans son entier (1er mai-31-octobre).