Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pour l’OMS, le SRAS recule partout

Aucun cas supplémentaire n’a été enregistré dans les trois pays les plus touchés : Chine, Hong Kong et Taiwan. « Nous pouvons dire que le pic de l’épidémie est franchi, a déclaré Henk Bekedam, directeur de la représentation de l’OMS à Pékin. C’est vrai dans l’ensemble, et particulièrement en Chine ».

Pour le deuxième jour consécutif, la Chine n’a rapporté jeudi aucun nouveau cas confirmé de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Devant le recul de la maladie, l’OMS a déclaré qu’elle envisageait de lever sa recommandation de différer les voyages non-essentiels vers le nord de la Chine, à l’exception de Pékin.

Sur le plan économique, le recul de l’épidémie et de la crainte qu’elle engendre a amené des compagnies aériennes asiatiques à préparer le rétablissement de vols supprimés au plus fort de la crise.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire