Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

P&O et LD Lines placent leurs pions à Calais pour remplacer SeaFrance

Alors que P&O vient de mettre en service son tout nouveau navire, le Spirit of France, entre Calais et Douvres, LD Lines positionnera bientôt sur la même ligne son Norman Spirit. Les anciens de SeaFrance, eux, n’ont pas abandonné le projet de Scop.

Un mois après le prononcé définitif de la liquidation judiciaire de SeaFrance, la concurrence s’active pour récupérer le marché. Pour l’instant seule à opérer sur la ligne Calais-Douvres, la compagnie P&O Ferries a mis en service le 9 février un navire flambant neuf, le Spirit of France. Son arrivée porte donc à sept le nombre de ferries exploités par la compagnie entre Calais et Douvres, une configuration qui devrait "être maintenue durant quelques mois", selon le service de communication.

Dès vendredi 17 février, toutefois, P&O Ferries ne sera à nouveau plus seule sur la ligne. Comme annoncé début février, la compagnie LD Lines y positionnera le ferry Norman Spirit, qui sera exploité en partenariat avec le groupe danois DFDS. Pour cela, elle aurait déjà embauché une centaine d’anciens marins de SeaFrance, et envisagerait d’en engager 200 autres. Les deux partenaires comptent à terme exploiter sur ce segment un deuxième navire, sans être pour l’instant parvenus à le trouver.

En attendant, leur implantation à Calais promet d’être agitée, car les licenciés de SeaFrance ont prévu de manifester vendredi. Avant le week-end, les porteurs du projet de Scop ont rassemblé une nouvelle fois les anciens salariés de la compagnie. Près de 600 d’entre eux seraient prêts à s’engager dans la future coopérative, auquel Eurotunnel et le Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais avaient promis, en janvier, d’apporter leur soutien financier.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique