Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plainte avec constitution de partie civile contre Olympic Airlines

La plainte a été déposée devant le tribunal de grande instance de Pontoise par neuf passagers d’un avion de la compagnie grecque qui avait dû en juillet faire un atterrissage d’urgence à Roissy le moteur en feu.

Empêtrée dans des difficultés financières sans fin, la compagnie grecque Olympic Airlines a fait l’objet d’un dépôt de plainte avec constitution de partie civile pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui. Les neuf plaignants étaient à bord d’un avion de la compagnie grecque transportant 233 personnes et qui avait dû faire un atterrissage d’urgence à Roissy quelques minutes après le décollage, le moteur en feu.
D’après les renseignements fournis par le ministère des Transports, l’appareil avait été affrété par Olympic Airlines auprès de la compagnie StarJet immatriculée aux Emirats Arabes Unis et avait été précedemment exploité, sous une immatriculation différente, par une compagnie de Sierra Leone qui ne desservait pas le territoire français. Cette compagnie était interdite sur le territoire britannique et avait fait l’objet d’une mise sous contrôle renforcé par les autorités françaises. Cet incident avait déclenché la colère d’un syndicat de pilotes, Expa, qui avait déploré les pratiques de la direction d’Olympic Airlines, accusée de sous-traiter à des compagnies étrangères près de 350 dessertes, faute d’avoir évalué à temps la location d’avions pour assurer l’ensemble de son programme de vols.
Les neuf plaignants réclament à Olympic Airlines 250 000 € de dommages et intérêts, notamment au titre du préjudice moral subi.  

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique