Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Opération de la dernière chance pour Runaworld

L’administrateur judiciaire de Runaworld a publié un appel d’offres, dans l’espoir de trouver un partenaire. Si aucun prétendant ne se manifeste, la liquidation devrait être prononcée dans "de brefs délais".

"L’entreprise ne peut se redresser par elle-même, explique Maxime Langet, collaborateur de l’étude de Maître Gilles Baronnie, l’administrateur judiciaire. Quelqu’un doit redresser le capital social".

C’est à cette fin que l'étude a rédigé un appel d’offres, consultable sur Internet. "S’il n’y a pas d’offres d’ici (la date-butoir) du 29 mai, je vais demander la liquidation judiciaire dans de brefs délais". Pour l'heure, "3 ou 4 entreprises" ont montré des marques d'intérêt, et ont reçu en conséquence un dossier de présentation de la société.

Runaworld est en redressement judiciaire jusqu’à la fin de l’année, avec une période d’observation de six mois. Son fondateur Christian Coulaud, par ailleurs vice-président du Snav, avait pressenti un investisseur en décembre 2011. "Il m’en a parlé, relève Maxime Langet. Mais cet investisseur n’a pas donné suite. Je n’ai jamais eu de contact avec lui. A ce jour, je n’ai saisi aucune demande de rachat".

Toujours en négociations avec Air France

Au niveau opérationnel, l’agence spécialisée dans la billetterie affaires fonctionne au ralenti depuis six mois. Quelques semaines après sa mise en cessation de paiement, elle a récupéré son agrément IATA. Plusieurs compagnies aériennes ont accepté de retravailler avec elle. Mais pas la compagnie nationale, qui représentait autrefois la majorité de ses ventes. "Air France veut sécuriser les transactions", à travers "un système d’avance sur des flux d’affaires".

Le transporteur et l’agence en difficultés ont échangé proposition et contre-propositions, sans succès pour l’instant, même s'ils restent "toujours en négociations".

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire