Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Olivier Delaire devient président salarié de l’APS

La réforme des statuts a été approuvé par 555 voix, sur 657 votants seulement.

Deux élections ont rythmé l’assemblée générale de l’Association professionnelle de solidarité du tourisme (APS) qui s’est déroulée hier à Paris. La première, extraordinaire, visait à adopter la réforme des statuts de l’association (rémunération du président entre 5 300 et 6 800 €  bruts mensuels, passage de 4 à 2 collèges, réévaluation des montants immédiatement disponibles et dissociation de la région Ile-de-France de celle du Centre). Celle-ci a été approuvée par 555 voix, sur 657 votants seulement.

La seconde élection avait pour but d’élire le nouveau conseil d’administration, où  cinq des huit candidats ont été élus : Richard Vainopoulos (429 voix), Bernard Didelot (415), Laure Tre Hardy (400), Dominique Friedman (382) et Annie Porot (358).

Peu de changements au bureau puisque Olivier Delaire demeure président de l’APS, Bernard Didelot vice-président, Gérard Leray, vice-président région, Alix Philippon, trésorière, Georges Colson, représentant des TO, Hervé de Bretgane, représentant des distributeurs, et seul changement, Dominique Friedman devient représentant pour le tourisme d’accueil. Georges Toromanof est nommé membre d’honneur de l’APS.

En ce qui concerne le rapport moral et financier pour l’exercice 2004, l’APS comptait 2 768 adhérents, en hausse de 5% par rapport à 2003. Le nombre de sinistre a augmenté, atteignant 120 sociétés l’an dernier, dont 56 étaient membres de l’APS. Cette dernière a rempli sa mission en faisant partir 5 242 clients. Le coût net global des sinistres s’est élevé à 2,59 M€.

Pour 2004, le budget de garantie a enregistré un déficit de 188 639 € et le budget de fonctionnement un excédent de 209 854 €. L’APS affiche donc un résultat net de 21 215 €, somme qui a été réinjectée dans le fonds de garantie, qui s’élève désormais à 3,836 M€.

Pour 2005, l’APS estime avoir établi « un budget prudent et réaliste », avec un résultat d’exploitation de 2,1M€, un budget de fonctionnement de 110 000 € et un budget de garantie de 1,99 M€.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique