Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

NG Travel : les Kappa Club deviennent le moteur de la croissance

Conforté par le succès de ses premiers hôtels-clubs en 2014, le groupe double ses capacités sur ce segment en 2015. Son président Olivier Kervella vise un objectif de 65 000 clients, a-t-il annoncé ce matin.

Le démarrage en 2013 avait été discret. Mais deux ans plus tard, les Kappa Club apparaissent désormais comme la ligne de produits prioritaires dans la stratégie de développement du groupe NG Travel, qui présentait ce matin à la presse sa production 2015.

"Nous avons réalisé 25 000 clients et un peu plus de 25 millions d’euros de chiffre d’affaires sur ce segment en 2014 avec 5 clubs, contre seulement 5000 clients en 2013, où nous n’avions ouvert qu’un Kappa Club à l’île Maurice", explique Olivier Kervella, le président du groupe.

Résultat : l’ensemble du chiffre d'affaires de NG Travel s’est envolé l’an dernier, passant de 165 millions d'euros à 189 millions (+15% par rapport à 2013). Le CA du tour-opérating a connu un bond de 33%, grimpant de 106 M€ en 2013 à 141 M€ l'an dernier.

Dans le détail, l'activité de Boomerang/Promoséjours, à laquelle sont rattachés les Kappa Clubs, a progressé de 46% (104M€, contre 71M€ l’année précédente), tandis que celle de Directours enregistrait une croissance de 6%, à 37 millions d'euros. Le résultat financier du groupe est en revanche resté stable, autour de 4 millions d'euros, soit la sixième année consécutive dans le vert.

13 Kappa Clubs cet été

Grâce aux hôtels-clubs, le groupe compte booster à nouveau son activité en 2015, avec pour ambition de dépasser pour la première fois les 200 millions d'euros de ventes. Pas moins de six nouveaux Kappa Club vont donc ouvrir cet été, portant à 13 le nombre d’établissements labellisés.

Après avoir ciblé en priorité le long-courrier (Maurice dès 2013, Mexique, Thaïlande, Punta Cana en 2014, puis Samana et Zanzibar depuis cet hiver), la marque s’attaque désormais au moyen-courrier, testé l’été dernier en Crète. Le concept va ainsi être déployé à Marrakech, à Djerba, en Andalousie, en Sardaigne, en Grèce (île d’Eubée) et à Rhodes.

Fidèle à sa recette, le TO se concentre sur des établissements haut de gamme (4 ou 5*), notés au minimum 4 sur 5 sur TripAdvisor, et dans lesquels il ne réserve que 60 à 100 chambres, soit en général entre un tiers et la moitié des capacités totales. Seuls deux hôtels, de petite taille, seront réservés en totalité cet été, en Grèce et Sardaigne.

Un esprit club "différent"

La marque revendique par ailleurs un esprit club "différent", en phase avec les "nouvelles attentes des clients". L’animation bruyante a ainsi été bannie, tout comme les habituels spectacles du soir, au profit de concerts en live avec des groupes locaux ou des soirées cinéma sur la plage, et surtout d’activités gratuites permettant d’extraire les clients des hôtels : sortie matinale avec les pêcheurs à Zanzibar, visite d’une école en Thaïlande, dîner dans un restaurant local…

Côté transports, l’offre terrestre s'appuie sur des vols à engagements, sur compagnie charter ou régulière (100 000 sièges au total sur l’année), mais également sur l’ensemble de l’offre accessible via les GDS et les compagnies low cost. "Nous sommes sans doute les seuls à proposer cette flexibilité sur les forfaits en clubs", estime Olivier Kervella.

Objectif : 65 000 clients en 2015

L’objectif est d’atteindre cette année 65 000 clients en clubs, soit plus de deux fois et demi le score réalisé l’an dernier. Compte-tenu de l’évolution du mix destinations, le panier moyen devrait reculer à moins de 1000 euros.

Les Kappa Clubs mobilisant l’essentiel des efforts de développement du groupe NG Travel en tour-operating cette année, les autres marques qui sommeillent depuis plusieurs années dans les cartons du groupe (Africatours, Americatours, Asietours et Nosylis) restent pour l’instant "en stand-by". Façon de dire, aussi, que NG Travel ne s’est pas intéressé au dossier Donatello…

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique