Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Navigant affiche ses ambitions en France

La filiale française du 3e réseau américain de voyages d’affaires vise un volume d’affaires de 120M€ en 2004.

Désireux de mieux servir ses clients à travers le monde, Navigant International, troisième réseau américain de voyage d’affaires dont le volume d’affaires dépasse les 5 milliards d’euros, a lancé une vaste offensive en Europe. Celle-ci s’est traduite en France par la reprise en juin 2002 de l’agence Transcap Voyages. Tout juste installé en étage dans le 9e arrondissement de Paris, les bureaux de Navigant France apparaissent déjà comme exigus à la trentaine de salariés, en raison des premiers budgets décrochés et du traitement progressif sur l’Hexagone des grands comptes de Navigant International. Le réseau gère ainsi en Amérique du Nord les déplacements des salariés de Microsoft, Texaco, Dell, Chevron, Lockheed Martin, Palm, Whirlpool… 

«Nous allons devoir embaucher une quinzaine de vendeurs, voire créer un second plateau si Navigant International remporte prochainement l’appel d’offres d’un client dont le budget voyage s’élève à 180 M$ dans le monde», précise Jean-Luc Feery, PDG de Navigant France. En attendant, un premier implant constitué de quatre vendeurs s’installera début avril à Cergy-Pontoise chez Johnson Controls, client soufflé à Havas Voyages American Express. «La force de Navigant réside dans ses outils technologiques performants créés en interne comme Aqua, dont certains modules ont d’ailleurs été achetés par Carlson Wagonlit Travel», explique Jean-Luc Feery. Le ReportFLYR qui offre la possibilité au client de suivre au jour le jour l’état de sa politique voyage est également très apprécié, selon lui, tout comme le Dolphin Flight Scanner, un moteur de recherche et de réservation sur les compagnies à bas coûts en Europe. Un outil précieux quand on sait que l’entreprise anglo-saxonne Johnson Controls réalise désormais 40% de ses réservations aériennes auprès de cette catégorie de transporteurs. Chaque client accède à un portail spécifique, adapté à sa politique voyage. «Nous utilisons principalement GetThere de Sabre comme outil de réservation en ligne, mais nous pouvons travailler, si nécessaire, avec Galileo, Worldspan ou Amadeus», souligne le PDG. 

Navigant France souhaite atteindre un volume d’affaires de 60 M€ en 2003, et le double en 2004 (contre 20 M€ en 2002, à l’époque de Transcap). La société a des velléités de s’installer, par une reprise ou une ouverture d’agence, dans la région d’Aix-en Provence. Au niveau européen, après l’ouverture de bureaux en France, en Belgique (à Bruxelles) et en Allemagne (à Munich), Navigant International lorgne aujourd’hui du côté de l’Italie et de l’Espagne. Stéphane Jaladis

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique