Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Muslim Ban : la version remaniée du décret Trump est retoquée

 » Quelques heures avant son entrée en vigueur, la version "allégée" du décret a été rejetée par un juge fédéral. Dénonçant une "décision erronnée", Donald Trump a promis d’aller jusqu’à la Cour Suprême. »

La nouvelle mouture du décret anti-immigration, qui devait entrer en vigueur le 16 mars, a été retoquée. Le magistrat de Hawaï, Derrick Watson, a en effet estimé que la suspension temporaire du décret préviendrait un "préjudice irréparable".

Pour rendre sa décision, le juge fédéral a indiqué s’être appuyé sur plusieurs déclarations de Donald Trump à l’égard des musulmans, pour conclure que le décret comporte "des preuves significatives et irréfutables d’animosité religieuse".

Six pays concernés

Ce nouveau décret anti-immigration prévoyait de fermer temporairement les frontières américaines aux réfugiés du monde entier pour 120 jours, et de suspendre l’octroi de visas durant 90 jours pour les ressortissants d’Iran, de Lybie, de Syrie, de Somalie, du Soudan et du Yémen.

Version "allégée" du premier décret, suspendu depuis le 6 février, cette nouvelle mouture ne concernait plus l’Irak, qui faisait à l’origine partie des sept pays ciblés par le "Muslim Ban". Elle exemptait également les détenteurs de visas et de cartes vertes.

Dénonçant "une décision erronnée", Donald Trump a promis d’aller jusqu’à la Cour suprême.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique