Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MSC reprend son souffle

Pour répondre au tarif Prima de son concurrent Costa, MSC applique une réduction pour toutes les réservations précoces.

Après un doublement du nombre de ses passagers français en 2005 (à 28 000), MSC France table pour cette année sur une consolidation. En effet, malgré la mise en service au 1er juillet du paquebot Musica (2 550 passagers), la compagnie n’escompte pas progresser sur le marché hexagonal. La faute aux arrêts techniques en novembre d’une partie des bateaux (Lirica, Armonia, Opera, et Symphonia), aux départs cet hiver de Floride (le problème de passeport américain a fait perdre 1 000 clients), et aux deux bateaux (Melody, Opera) positionnés l’été prochain à Monaco, port peu accessible pour les clients français. Nous proposons comme alternative d’embarquer la veille à Gênes, rassure Antonio Donsanti, DG France.

300 EEde ristourne

En prévision des quatre paquebots à venir (Musica, Orchestra, Fantasia et Serenata), MSC vient toutefois de muscler son équipe (passée de 20 à 40 personnes en un an), et de boucler sa distribution en signant avec Voyages Carrefour. En attendant E.Leclerc Voyages. La compagnie se félicite par ailleurs de son arrivée dans quelques jours sur le serveur Amadeus Cruises et du développement de son site professionnel msconline.com, qui génère déjà 10 % des ventes et fera l’objet d’une campagne de sensibilisation des agences en mai.

A nombre de passagers égal, Antonio Donsanti espère surtout accroître son chiffre d’affaires de 6 ME cette année. Après avoir décrété (comme Costa) la fin des promotions, MSC répond au tarif Prima lancé par son concurrent en appliquant une ristourne de 300 Epar personne pour une réservation anticipée, et ce pour tous les départs. Cette offre, présentée en brochure, peut être appliquée jusqu’au dernier moment, en fonction du remplissage du navire, précise Antonio Donsanti. Il est trop tôt pour savoir si cette politique sera maintenue les saisons futures, ou si notre siège optera pour un système de yield à la manière du Prima, ajoute-t-il. Réponse mi-juillet dans le prochain catalogue, qui sera valable jusqu’en octobre 2007. Histoire d’engranger à l’avance un maximum de réservations…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique