Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MSC Croisières fera son retour en Tunisie en 2022

La compagnie de croisières, qui s’apprête à reprendre ses activités à Marseille, desservira La Goulette pendant tout l’été 2022.

« C’est une nouvelle qu’on attendait de vous annoncer depuis longtemps : MSC Croisières sera de retour en Tunisie en 2022 », se réjouit Patrick Pourbaix, lors d’un point autour de l’actualité de la compagnie de croisières italo-suisse. Le MSC Opera desservira 27 fois le port de La Goulette, à quelques kilomètres du centre de Tunis, entre les mois d’avril et octobre 2022. MSC Croisières n’a plus fait escale en Tunisie depuis 2015. 

Parallèlement à cette annonce symbolique, la compagnie basée à Gênes se prépare à reprendre ses activités dans le port de Marseille. Ce dimanche 20 juin, le MSC Seaside y a même fait sa première escale, pour une « croisière test » qui a embarqué près de 350 passagers. Et qui a surtout permis à MSC Croisières d’éprouver la solidité de son protocole sanitaire dans le terminal B du port phocéen, sous les yeux des autorités françaises. Une autre croisière test partira de Marseille le 27 juin, avec une jauge maximale de 500 passagers, avant que le navire ne reprenne réellement ses opérations le 4 juillet.

26 000 sièges engagés en Europe

Par ailleurs, et parce que « les compagnies aériennes ne reprennent pas aussi vite que nous (MSC Croisières) », selon Patrick Pourbaix, la compagnie a élaboré, en quelques semaines, un plan de vol à l’échelle européenne pour la saison estivale. MSC Croisières s’est engagé sur 26 000 sièges avec Air France, Iberia, Alitalia et Neos pour proposer des vols depuis des aéroports allemands, français, espagnols, italiens ou encore suisses.

En France, MSC Croisières s’est associé à Air France, l’un de ses partenaires historiques. Air France reliera Paris à Hambourg et Venise tous les samedis à partir du 17 juillet 2021, et jusqu’à la fin de la saison. Des vols en correspondance seront également possibles au départ de 8 autres villes françaises (Toulouse, Lyon, Clermont-Ferrand, Nice, Marseille, Montpellier, Nantes et Bordeau). Et permettront au marché français d’embarquer plus facilement à bord du MSC Splendida et du MSC Orchestra (Venise), et à bord du MSC Seaview (Hambourg) pour des croisières en Europe du Nord.

Un affrètement massif qui « marque un vrai tournant pour la compagnie », selon Patrick Pourbaix. « L’acheminement pourrait devenir une question stratégique pour nous, et nous saurons nous saisir de la problématique aérienne si l’offre ne correspond pas à nos attentes », conclut le dirigeant.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique