Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MisterFly a cartonné en 2017

La start-up créée par Nicolas Brumelot et Carlos Da Silva vise, à terme, un milliard d’euros de volume d’affaires. C’est bien parti, au regard des résultats enregistrés en 2017, deux ans après sa création.

Nicolas Brumelot, président de MisterFly, l’a martelé depuis un an. Son objectif était de doubler les ventes en 2017, en glissement annuel. Le défi est relevé. La start-up, spécialisée dans la distribution de vols secs, affiche un volume d’affaires de 231M€ l’an passé, pour 637 000 voyageurs. L’activité a ainsi bondi de 107% par rapport aux 111M€ réalisés en 2016, après une année 2015 de démarrage à… 10M€. Une ascension qui résulte aussi de l’appel d’air créé par la perte de vitesse de Go Voyages, dont les fondateurs de MisterFly sont des transfuges. Depuis sa création en 2015, l’entreprise, qui ne communique pas son résultat net, a enregistré un million de voyageurs. La rentabilité est au rendez-vous depuis deux ans, assure la direction.

A la lumière du bilan 2017, MisterFly ne boude donc pas son plaisir, d’autant qu’il a également reçu des lauriers : le Travel d’Or de la meilleure agence de voyages en ligne, le prestigieux trophée Tech5 Europe décroché face à face à cinq autres pépites, et l’attribution du Pass French Tech.

70 recrutements en 2018

Partenaire privilégié de 3000 agences de voyages, qui accèdent au site professionnel misterflypro.com, la jeune entreprise a multiplié les contrats de référencement. C’est aussi le fournisseur de Vente-privee.com, qui en est actionnaire minoritaire, d’AccorHotels, Paris Aéroport, Transavia, Aéroport Nice Côte d’Azur. Une stratégie B2B et B2C qui s’inscrit dans le cadre d’une distribution multicanal.

Son développement actuel et futur passe par le charter, l’international – avec l’ouverture de la Belgique, le Luxembourg et l’Italie début 2018 -, et des rachats tactiques pour devenir un spécialiste de la distribution de voyages, bien au-delà du vol sec. Après le rachat de H-Résa, Koedia et Next, d’autres acquisitions ne sont pas exclues.

MisterFly compte 212 salariés sur ses différents sites, à Paris, Lyon, Sophia Antipolis, Barcelone, Milan et Bruxelles. Plus de 70 nouveaux collaborateurs sont attendus en 2018. Avis aux candidats, cinq postes sont actuellement ouverts sur LinkedIn : agent de voyages, chef comptable, web designer, lead décisionnel, « new recruiter ».

 

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique