';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marsans France en cessation de paiement

Marsans France a été officiellement déclaré en cessation de paiement mercredi 14 avril auprès du Greffe du Tribunal de Commerce de Paris qui doit nommer aujourd’hui un administrateur judiciaire. Dans l’immédiat, l’APS assurera la garantie de service des clients ayant acheté directement auprès de Marsans. Les réseaux et agences de voyages ayant revendu des prestations de Marsans devront assurer la prise en charge de leurs clients. Toutefois pour répondre à l’urgence de la situation, l’APS avancera les moyens nécessaires pour l’ensemble des clients Marsans transportés par XL Airways, notamment sur le vol SE 048, Nantes – Punta Cana – Nantes, prévu aujourd’hui jeudi à 15h, et sur lequel Marsans était engagé sur 280 sièges. Une trentaine de clients sont également prévus sur le vol Paris – Samana, en République Dominicaine. « Les clients partiront et reviendront comme il était prévu, assure Raoul Nabet, président de l’APS. Nous récupérons les informations au compte-goutte car nous n’avons pour l’instant pas d’interlocuteur chez Marsans France. Nous travaillons avec le Snav, le CETO, les réseaux d’agences de voyages et tous les prestataires concernés pour trouver les solutions nécessaires dans l’attente de la nomination d’un administrateur judiciaire afin qu’il prenne le relais pour les vols des prochains jours. » Sur les 280 clients de Marsans du vol, 160 sont des clients « directs » du voyagiste. Marsans France avait été racheté par un fonds d’investissement baptisé Dinaqua en février 2010. Mais un acte déposé au Greffe du Tribunal de Commerce nous apprend que le 9 mars Bruno Gallois « a été révoqué de ses fonctions de gérant » par l’administrateur unique, la société Agroinversiones Montejurra représentée par Melle Isabel Juan Escrig. Selon le registre espagnol du commerce, cette société enregistrée à Madrid dispose d’un capital de 3 100 €.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire