Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Louxor : revirement politique et touristique

Le ministre égyptien du Tourisme démissionnaire, Hicham Zaazou, a repris ses activités lundi, après la décision du nouveau gouverneur islamiste de Louxor, dont la nomination avait soulevé un tollé, de se retirer.

Le ministre a déclaré qu'il voulait "travailler dur" et "prendre des mesures" pour redresser le secteur touristique égyptien, en crise depuis la révolte qui a provoqué la chute de Hosni Moubarak début 2011, a rapporté l'agence officielle Mena.

Hicham Zaazou avait annoncé sa démission après la nomination la semaine dernière comme gouverneur de la région touristique de Louxor de Adel al-Khayyat, membre d'un parti islamiste héritier d'un groupe radical ayant revendiqué en 1997 une attaque qui avait coûté la vie à 58 touristes étrangers près de cette ville.

Cette nomination avait provoqué une levée de boucliers parmi les professionnels du tourisme égyptien, dont l'activité, victime notamment de l'instabilité politique et de la dégradation de l'image de l'Egypte aux yeux des visiteurs, peine à retrouver les niveaux d'avant 2011.

Le Premier ministre n'avait pas donné suite à la démission de son ministre, affirmant vouloir réexaminer la situation, mais ce dernier avait fait savoir qu'il ne reprendrait pas ses activités tant que Adel al-Khayyat conserverait son poste de gouverneur. M. Khayyat, qui a démissionné lundi 24 juin, a indiqué à la presse qu'il n'était pas impliqué dans l'attentat de Louxor, mais qu'il avait décidé d'abandonner son poste de gouverneur pour éviter les polémiques et les risques d'incidents.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique