Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Locations saisonnières : BookingSync compte lever 10 millions d’euros

Le logiciel français, connecté aux plateformes type Airbnb, espère boucler un tour de table d’ici le début de l’année 2022.

BookingSync, c’est une solution technologique dédiée à la location courte durée. Plus de 20 000 logements l’ont adoptée pour distribuer leurs disponibilités sur Internet. L’entreprise est d’ailleurs synchronisée avec les plus grandes plateformes : Airbnb, Booking.com et Expedia. « BookingSync est un partenaire (…) avec lequel il est facile de travailler », estime Joao Carmo, Partner Business Manager chez Booking.com.

Ce « connecteur » français, qui a levé 3 millions d’euros depuis sa création, prépare un grand coup d’accélérateur financier. Histoire de se démarquer de ses nombreux concurrents.

« Nous sommes en train de faire une levée de 10 à 12 millions d’euros », nous confie Sébastien Grosjean, fondateur et directeur général de BookingSync. Objectif : accélérer son essor auprès des particuliers, déployer des solutions de paiement maison et créer des plateformes pour des opérateurs sur le modèle de l’accord conclu avec Veepee. 

De Veepee aux offices du tourisme

En France, depuis cette année, BookingSync aide Veepee Voyage à lancer sa catégorie location saisonnière. Dans le même esprit, le logiciel travaille avec des offices du tourisme, regroupés autour de trois sites Internet : Clarée Tourisme, La Grave Lameije, et Izoard Tourisme. Les OT ont ainsi pu créer une rubrique de locations saisonnières, avec réservation en ligne.

Créé en 2009, BookingSync agit comme un Channel Manager et un Property Management System dédié à la location de vacances. Avec des fonctionnalités classiques : gestion des calendriers, centralisation des e-mails, synchronisation avec les portails de diffusion. « Nous proposons une solution complète, jusqu’à la collecte d’avis », assure le fondateur.

L’entreprise est centrée sur les services digitaux, et ne gère donc pas des prestations comme le ménage et la remise de clé. Car. Son modèle économique repose sur une commission de 11% HT.

Vers un changement de marque 

En 2019, BookingSync a réalisé un volume de ventes de plus de 300 millions, correspondant à 2,3 millions de nuitées.

Depuis 2020, l’entreprise développe un service de gestion de location de vacances pour les particuliers, Smily. L’objectif est de cibler les très nombreux particuliers qui se lancent dans la location saisonnière. 

Début 2022, Sébastien Grosjean conservera finalement une seule marque pour toute ses activités, Smily étant plus simple et virale.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique