Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Litiges : le médiateur enregistre un bond des requêtes en 2014

L'année dernière, la Médiation Tourisme et Voyages a reçu 2 262 saisines, contre 1 413 en 2013, et 822 en 2012.

Avec 60% d'augmentation des demandes de médiation en 2014, la Médiation Tourisme et Voyage (MTV) témoigne de l'intérêt croissant des consommateurs pour ce type de service.

De nouveaux adhérents

"Cette très forte hausse des demandes n'est pas due à une explosion des litiges ou à une activité touristique qui se serait beaucoup
développée, mais par le fait que nous avons plus d'adhérents qui nous conduisent à accepter plus de dossiers", a expliqué le médiateur Jean-Pierre Teyssier qui a présenté le bilan 2014 en marge du Salon Mondial du Tourisme.

Depuis fin 2013, Aéroports de Paris (ADP), la compagnie EasyJet ou encore le SCARA (Syndicat des compagnies aériennes autonomes) qui inclut XL Airways, font partie des nouveaux adhérents de la MTV créée en 2012, après l'épisode du volcan islandais, à l'initiative du Snav, du Seto et de la Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam).

Deux nouvelles adhésions ont été annoncées hier, celles d'Armateurs de France et de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP).

L'aérien toujours en tête des litiges

L'année dernière, 1 587 dossiers ont été jugés recevables par la Médiation, contre 925 en 2013 (+71,5%), et 388 en 2012 (+309%). "Cette hausse des dossiers traités n'est pas imputable à des évènements particuliers", note Jean-Pierre Teyssier. "Elle confirme que ce service gratuit et indépendant correspond aux attentes des consommateurs pour une résolution amiable des litiges".

"89% des avis que nous avons proposés ont été acceptés, en augmentation par rapport à 2013. Dans 53% des cas, la demande de dédommagements a été écartée", détaille le médiateur.

L'année écoulée confirme la prédominance des litiges liés à l'aérien (49% des dossiers) et l'augmentation des réclamations relatives aux commandes en ligne (71% des dossiers).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique