Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les marathoniens déçus de New York … et de leur agence

De nombreux coureurs ont vu leur projet de marathon se transformer en jogging dans Central Park à New York. Leur colère gronde, face à des agences convaincues d’avoir rempli leur mission.

Jean-François Alliot a quatre marathons à son compteur. Mais celui de New York, auquel il s’est inscrit en mars 2011, ressemblait au Saint Graal.

L’annulation de l’événement, prévu dimanche 4 novembre, a coulé deux mois de préparation, à raison de 4 entraînements par semaine. Aujourd’hui, le coureur est prêt à porter plainte contre son agence de voyages, en l’occurrence Contraste Voyages, pour ne pas avoir honoré l’ensemble des prestations. « Nous avons acheté avec mon épouse un forfait marathon particulièrement cher pour pouvoir participer à la course. Sinon, nous aurions visité New York en payant un prix deux fois moins élevé ». Pour quatre nuits à l’hôtel Marriott East Side, la facture s’est élevée à 2 686 E, incluant un dossard et l’assurance annulation. Comme nombre de ses compagnons d’infortune, Jean-François Alliot regrette aussi le manque de réactivité et d’initiatives de l’agence. « Plusieurs personnes ont réclamé sur place le remboursement du dossard, puisque nous n’avons pas couru ». Leur demande n’a pas été entendue. Contraste Voyages, qui accompagnait un groupe de 700 personnes, estime avoir rempli son contrat, mais a toutefois décidé de prendre conseil auprès d’un avocat…

PLUSIEURS MILLIERS DE FRANÇAIS CONCERNÉS

Au total, quelques milliers de Français sont venus à Big Apple en vue de la course. Thomas Cook, qui se présente comme le « premier organisateur en France » du marathon de New York, avait enregistré à lui seul 2 700 clients, en tant que coureurs et accompagnants. Près de 2 400 sont effectivement partis. En revanche, plus de 300 personnes n’ont pu être amenées sur place, suite à la fermeture des aéroports de New York les 30 et 31 octobre, à cause de l’ouragan Sandy. Ce qui constitue, avec du recul, une bonne nouvelle pour elles : le réseau leur a proposé le remboursement du voyage, ou la participation à un marathon en 2013 (New York, Muraille de Chine, Chicago). Pour les clients bel et bien arrivés à destination, Thomas Cook a maintenu les prestations hors marathon initialement prévues, mais aucune autre n’a pu être ajoutée, compte tenu de la « désorganisation » due à l’ouragan. De retour en France, sur le vol prévu lors de l’inscription, de nombreux naufragés de Big Apple pourraient porter plainte (lire ci-contre).

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique