Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les licences tourisme doivent revoir leur copie

Pour la FFTST, la réforme des BTS Tourisme doit s’accompagner d’une refonte importante des licences professionnelles.

La réforme du BTS Tourisme a été "pensée, conçue et s’inscrit réellement dans l’esprit d’une intégration complète et réaliste du système européen du L.M.D", explique la Fédération Française des Techniciens et Scientifiques du Tourisme (FFTST). Elle n’aura donc de sens que si elle est suivie d’une réforme des licences professionnelles.

Pour la FFTST, les licences doivent "nécessairement et considérablement" modifier "le contenu de leurs programmes et leur système de recrutement" et doivent recruter "en exclusivité des BTS Tourisme". Les programmes doivent correspondre "à une réelle et vraie spécialisation" et répondre aux attentes des professionnels.

Pour Annette Masson, présidente de la FFTST, sur la soixantaine de licences qui existent, 80% pourraient être revues. "Beaucoup d’étudiants estiment qu'on apprend rien de plus dans ces formations", ajoute-t-elle. Plusieurs études font le constat des difficultés d’insertion pour les licenciés de formations tourisme.

Des difficultés d'insertion professionnelle

Le rapport sur les licences et masters commandé par la DGCIS, "Adéquation entre les métiers du tourisme et de l’hôtellerie-restauration et l’offre de formations supérieures" note ainsi "une situation apparente de surcapacité, les diplômés connaissant des difficultés d’insertion professionnelle" et "une inadéquation qualitative" en matière de connaissance de l’entreprise, au niveau de la pratique des langues ou en raison de spécialisations excessives.

Par ailleurs, la FFTST s’inquiète des salaires proposés à l'obtention d'une licence professionnelle : "Un salaire proche du SMIC n’est pas un objectif satisfaisant pour un niveau d’études à Bac+3".

Lire aussi : Le nouveau BTS Tourisme mise sur la relation client et le web.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique