Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les JO entraînent une baisse du tourisme international à Paris

A Paris, les arrivées aériennes internationales prévues à date pour la période estivale sont en recul de -3,8% par rapport à 2023.

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 (JOP) vont braquer les regards du monde entier sur la capitale française. Mais ils ne seront pas, dans l’immédiat, un accélérateur de l’activité touristique. En effet, selon le baromètre du tourisme parisien publié chaque mois par Paris je t’aime, l’office de tourisme de Paris, les arrivées aériennes internationales sont en recul de -3,8% par rapport à 2023 pour la période estivale.

Paris boudée avant les Jeux

Plusieurs séquences sont observées. D’abord, les touristes désertent la capitale (-14,8%) à l’approche de l’ouverture du tournoi (1 au 25 juillet). L’OT constate un « retrait presque généralisé des marchés, dans la foulée de ceux enregistrés lors de la deuxième quinzaine de mai et en juin (-7,3%). Dès la cérémonie d’ouverture, par contre, les touristes européens (+23,8%) et américains (+15,1%) portent la croissance globale des arrivées internationales (+11,4%). Certains marchés semblent toutefois totalement hermétiques aux JOP comme le Moyen-Orient (-42,8%) ou l’Océanie (-30,2%).

La période intermédiaire entre les épreuves olympiques et paralympiques (12 au 27 août) s’annonce plus favorable que prévu (+9,8% d’arrivées aériennes). Là encore, les marchés traditionnels, comme l’Amérique du Nord (+24,4%), répondent présent et soutiennent la fréquentation touristique prévisionnelle. Enfin, les périodes des jeux paralympiques (-4%) et post-jeux paralympiques (-3,6%), c’est-à-dire du 28 août au 30 septembre, sont aussi en recul. « Les volumes ne sont pas encore représentatifs », signale Paris je t’aime à propos de ces derniers chiffres.

Arrivées internationales : -14,8% en juillet

C’est donc la totalité du mois de juillet ou presque qui devrait connaître une baisse significative de l’activité touristique internationale.

A date, sur l’ensemble du mois, les arrivées internationales devraient être en recul de -14,8% par rapport à 2023, et de -16,4% par rapport à 2019. Dans les hôtels, la baisse est également significative, avec un taux d’occupation de 60% pour les dix premiers jours de juillet, soit une baisse d’une dizaine de points par rapport à 2023.

Paris je t’aime s’attend à recevoir plus de 16 millions de visiteurs pendant les JOP. La majorité d’entre eux sont des Français et même des Franciliens.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique