';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les internautes vendent leurs billets de train en direct

WWW.kelbillet.com est un site gratuit qui met en appétit les candidats au départ dès la page d’accueil, au travers de trois rubriques alimentées par des particuliers : les meilleures affaires, spécial étranger et spécial montagne. En dehors de nos frontières, c’est Bruxelles et Amsterdam qui caracolent en tête des destinations annoncées.

A noter que l’internaute visualise le prix d’achat et le prix de revente, lesquels sont souvent identiques. Mais il y a aussi quelques aubaines à saisir, pour les personnes souples au niveau des dates de départ. Exemples de bons plans, visionnés hier (8 janvier) : un Paris-Cannes à 15€ pour un départ le 9/02/2007, ou encore un Strasbourg-Paris à 12€ pour un départ le 11/03/2007.
Www.kelbillet.com est ainsi l’un des nombreux sites d’aubaines susceptibles de rendre un double service aux agences des voyageurs : dépanner des clients qui ne pourraient plus utiliser des billets ni échangeables ni remboursables, et les débarrasser des voyageurs les plus opportunistes. Dans le même esprit, www.trocdeprems.com diffuse gratuitement des petites annonces pour la vente de billets de train Prem’s, Smilys de Thalys, etc… Attention néanmoins : des billets imprimés nominatifs sont proposés. Or comme le rappelle le site : Si vous rachetez un billet imprimé qui ne comporte pas votre nom, vous l’utiliserez à vos risques et périls, les responsables du site déclinant toute responsabilité. Gare donc aux contrôleurs pointilleux…

La SNCF ne fait pas de commentaire sur ces sites de cession de billets entre particuliers. Et comme qui ne dit mot consent, on peut dire qu’elle tolère leur existence. D’ailleurs, Voyages-sncf.com prend des encarts publicitaires sur www.kelbillet.com… La compagnie ferroviaire rappelle juste un point important de la loi : revendre des billets plus chers qu’on ne les a achetés est prohibé.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire