Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les assureurs aériens menacent de limiter leur couverture

Une réunion d’experts sur l’assurance aérienne doit se tenir fin septembre à Bruxelles pour faire le point.

Les assureurs des compagnies aériennes ne veulent plus jouer le jeu. Selon des sources professionnelles, ils souhaitent à nouveau restreindre leur couverture du risque d’attaques terroristes, notamment ceux liés à l’utilisation d’un avion de ligne pour une attaque nucléaire, chimique, ou bactériologique. Nous avons eu l’occasion d’informer la Commission Européenne et les Etats membres de l’Union européenne de cette nouvelle situation. Les compagnies aériennes vont continuer de travailler avec la Commission et les Etats pour pallier la défaillance des assureurs privés, a récemment déclaré Giancarlo Crivellaro, responsable de l’AEA (Association des compagnies aériennes européennes).
Il y a trois ans, les Etats avaient déjà été amenés à se substituer aux assureurs pour couvrir les risques liés à l’utilisation d’un avion de ligne par des terroristes comme arme de destruction. Selon le rapport d’activité 2003 de l’AEA, les primes payées par les compagnies européennes pour les risques de guerre et de terrorisme ont quintuplé, passant de 80 millions d’€ en 2001 à environ 400 millions d’€ en 2003.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique