Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les alliances aériennes dans le collimateur de Bruxelles

La Commission a mis en cause un accord de coopération sur les vols transatlantiques entre British Airways, American Airlines et Iberia, qu’elle accuse d’être en infraction avec les règles de concurrence de l’UE. Les autres majors pourraient être inquiété

 

L’UE veut mettre le nez dans les pratiques commerciales et opérationnelles des alliances aériennes. American Airlines, British Airways et Iberia, membres de Oneworld qui ont signé un accord de coopération donnant la possibilité aux passagers de bénéficier des liaisons des trois compagnies entre l’Amérique du Nord ont reçu une lettre de griefs de la part de la Commission Européenne. Dans cette missive, l’exécutif européen estime que (l’accord) pourrait être en violation des règles européennes sur les pratiques commerciales restrictives.

Conformément à ces accords, les parties ont l’intention de gérer conjointement les horaires, les capacités et la tarification, ainsi que de partager les revenus sur les liaisons transatlantiques entre l’Amérique du Nord et l’Europe, note la Commission. De plus, elles envisagent « un niveau de coopération (…) beaucoup plus large qu’avec leurs autres partenaires, s’était inquiétée la Commission en avril. Elle mettait en exergue une gestion commune des plans de vols, des capacités et des prix, ainsi qu’une vente indifférenciée des places et un partage des revenus.La Commission enquête sur des projets identiques de Star Alliance (Lufthansa, Continental, United et Air Canada) et de Skyteam (Air France-KLM et Delta).

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique