Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le trafic passagers diminue d’un tiers en Asie

Cette donnée, qui provient du Conseil international des aéroports, a été divulguée par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Epidémie du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) oblige, les records de désaffection de visiteurs sont enregistrés par l’aéroport de Hong Kong (-69%), celui de Taipei (-57%) et de Singapour (-50%).

L’OACI a par ailleurs recommandé aux aéroports internationaux d’appliquer une série de mesures qu’elles a établies pour empêcher la propagation de la pneumonie atypique. Ces mesures, comme le filtrage des passagers et du personnel aéroportuaire, s’inspirent des directives de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et sont destinées avant tout aux aéroports des régions touchées par le SRAS.

L’OACI s’est déclarée prête à dépêcher, sur demande, une équipe d’experts pour évaluer la mise en oeuvre de ces mesures par les aéroports en vue de leur permettre d’obtenir une certification contre le SRAS.

Plus de 8 400 cas de SRAS ont été cumulés dans le monde depuis le début de l’épidémie en Chine l’an dernier. Près de 800 personnes en sont mortes, la majorité en Asie.