Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le tourisme fait toujours rêver les jeunes

Les jeunes ont une bonne image des métiers du tourisme et croient au développement économique de ce secteur. Mais ils sont lucides sur les bas salaires et le peu d’offres d’emploi, selon une enquête de l’Association professionnelle de solidarité (APS) sur


Plus de 500 étudiants en tourisme ont répondu à un questionnaire adressé par l’APS aux écoles de tourisme, visant à  mieux connaître les attentes des jeunes vis à vis de ce secteur. L’enquête montre que les étudiants ont une bonne image des métiers du tourisme, et pas seulement pour les voyages, tout en étant conscients de la dure réalité de l’emploi et des salaires.

Si le désir de voyager est toujours présent dans leur motivation, il est accompagné d’un goût du relationnel, une envie de parler les langues étrangères, et un intérêt pour les cultures et les civilisations. Ils perçoivent le tourisme comme un secteur en plein essor, très diversifié, et dynamique (avec des salariés jeunes).

Leur référentiel est cependant très différent de celui des anciennes générations. Ainsi, pour les jeunes interviewés, la personnalité qui caractérise le mieux le tourisme est…Léon Bertrand ! Et, en deuxième position, Nicolas Hulot. Gibert Trigano et Jacques Maillot n’arrivent qu’en troisième et quatrième position, et sont suivis… du chanteur Antoine ! Ce dernier influence peut-être le portrait-type qu’ils se font du professionnel du tourisme. Sympa, à l’aise, cool il tutoie tout le monde, appartient à une grande famille et voyage gratuitement, selon l’analyse de l’APS.

Mais l’envers du décor n’échappe pas aux personnes interrogées. La grande famille est aussi un cercle fermé, les professionnels sont toujours pressés, travaillent dans l’urgence, et sont peu ouverts aux jeunes. Beaucoup déplorent la difficulté de trouver un stage ou un premier emploi.
L’image idyllique du secteur est effet tempérée pendant leurs études, et les étudiants remettent bien vite les pieds sur terre. Il est plus facile d’être touriste que de travailler dans le tourisme, témoigne l’un des étudiants. C’est beaucoup plus professionnel que je ne le pensais, déclare un autre.
Il ne se font aucune illusion sur les salaires, et regrettent qu’ils soient aussi bas. Mais beaucoup pensent qu’ils pourront évoluer. Ce qui est peut-être aussi une illusion…
Enfin, les jeunes ne manquent pas d’idée pour faire évoluer le secteur. Dans une dizaine d’années, ils pressentent un développement de niches, comme le tourisme durable, écologique, équitable ou humanitaire.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique