Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le tourisme chinois reste tonique

Les Chinois ont la fièvre du voyage, dans leur propre pays comme à l'étranger. Leurs réservations se font de plus en plus sur Internet.

2009 avait marqué un coup d'arrêt dans l'essor du tourisme chinois, rattrapé par les soubresauts de la crise financière internationale. Mais dès l'année suivante, le marché s'est réveillé. Deux événements intérieurs ont boosté les flux : l'Exposition universelle de Shanghai et les Jeux Asiatiques de Guangzhou. Les recettes touristiques ont progressé de 27 % en 2010, de 21 % en 2011, puis de « seulement » 12 % en 2012. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par le cabinet d'études PhoCusWright, baptisée « China Online Travel Overview ». La demande envers des produits de voyage augmente, tant pour découvrir la Chine que d'autres pays. Et ce, d'autant qu'un nombre croissant de Chinois intègrent les classes moyennes et supérieures. Ce rapport, qui porte essentiellement sur les voyages d'agrément, s'intéresse tout particulièrement à l'e-tourisme. Grâce à la croissance économique musclée du pays, l'usage d'Internet s'est démocratisé au cours des dernières années. Si le online reste jeune, il progresse vite, comme le révèle l'infographie ci-contre. Son taux de pénétration dans le voyage devrait atteindre 15 % en 2013. Les ventes flash d'hôtels sont devenues populaires, et sont poussées par de grandes agences comme eLong, partenaire d'Egencia/Expedia dans le voyage d'affaires.

 

ADAPTER SON OFFRE TOURISTIQUE

 

Comment les professionnels français peuvent-ils tirer parti de cette dynamique ? Il faut bien sûr espérer l'assouplissement des conditions de délivrance des visas, mais aussi adapter son « produit touristique ». Le Hilton Arc de Triomphe Paris et le Hilton Paris La Défense ont ainsi déployé le programme « Huanying » (« accueil », en mandarin). Les clients chinois des deux hôtels sont accueillis par des « team members », spécialement formés, et parlant couramment le mandarin. Implanté dans une soixantaine d'hôtels de la chaîne dans le monde, ce programme prévoit aussi des services ad hoc, comme l'accès aux chaînes de télévision chinoises, une restauration adaptée avec des baguettes. Et même des bouilloires dans les chambres, accompagnées d'un assortiment de thés de Chine, et de deux paires de chaussons…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique