Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le projet d’un troisième aéroport de plus en plus remis en question

Selon le Figaro, la Cour des Comptes constate dans son rapport annuel, qui sera publié mercredi, que les aéroports parisiens d’Orly et Roissy sont sous-utilisés.

Selon la Cour des Comptes, le sixième complexe aérien mondial formé par Orly et Roissy est le seul en Europe à avoir des possibilités d’extension, quand Heathrow à Londres ou Rhein Main à Francfort sont à l’étroit.

Orly, dont les mouvements sont plafonnés à 250 000 par an, a d’ores et déjà les moyens d’accueillir 30 millions de voyageurs, alors qu’avant la crise déclenchée par les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, leur nombre ne dépassait pas les 25 millions. Quant à Roissy, l’ouverture du terminal E lui permettra d’atteindre les 55 millions de passagers dès 2005 et le projet de construction du terminal S3, s’il est approuvé, porterait l’accueil à 63 millions.

En tout état de cause, le doublement des pistes de Roissy permettra, lorsqu’elles seront utilisées à plein, ce qui pourrait être possible dès 2004, d’autoriser 750 000 à 900 000 mouvements annuels, soit le transport de 85 à 100 millions de passagers.

Il faut rappeler qu’en 1998, les ministres des Transports Jean-Claude Gayssot et de l’environnement Dominique Voynet avaient pris l’engagement de limiter le nombre de passagers à 55 millions à Roissy, pour limiter les nuisances sonores et apaiser les riverains. Le précédent gouvernement privilégiait en effet décidé la construction d’un troisième aéroport pour desservir Paris, à Chaulnes (Somme), projet gelé par le nouveau ministre des Transports Gilles de Robien.

Une position que cette étude de la Cour des Comptes vient conforter.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique