Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le projet CDG Express rentable à 22€ le billet

La RATP, la SNCF, RFF et ADP ont décidé de relancer ce projet de liaison. Un rapport commandé à Pierre-Henri Gourgeon, l’ancien DG d’Air France-KLM, a été remis au ministère.

Une liaison ferrée directe entre l’aéroport de Roissy et le centre de Paris serait rentable avec un billet à 22 euros pour un trajet de 15mn, selon un rapport consulté par Challenges.fr.

Pensé dès 2008, ce projet a été plusieurs fois modifié ou abandonné, mais au printemps dernier, la RATP, la SNCF, RFF et ADP ont décidé de le relancer, en le confiant à Pierre-Henri Gourgeon, l’ancien DG d’Air France-KLM.

D'après le rapport, le financement nécessaire est estimé à 1 milliard d’euros, dont 150 millions seraient apportés par Aéroports de Paris et 200 millions par RFF 200. "Le reste, soit 650 millions d’euros, seraient vraisemblablement empruntés. Mais en réalité, cela ne devrait pas poser de difficulté particulière : selon le rapport déposé dans les mains de Frédéric Cuvillier (qui l’a immédiatement transmis à Cécile Duflot), le projet trouverait sa rentabilité avec un billet à 22 euros pour un trajet d’un quart d’heure, sans arrêt, entre l’Aéroport de Roissy et la Gare de l’Est, au centre de Paris", explique Challenges.fr.

Le projet initial porté par Vinci, qui avait remporté l'appel d'offres, a définitivement été abandonné en mars 2011 faute de financements suffisants. La RATP avait également proposé de prolonger la ligne 14 de Saint-Lazare à Roissy. Une solution qui n’a pas été retenue.

Une autre option, prévue dans ce rapport, consisterait à relancer une nouvelle procédure d'attribution de délégation de service public. Si le montant des investissements à la charge du concessionnaire est réduit, Vinci pourrait revenir dans la course.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique