Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le PDG de Qatar Airways dirigera l’IATA en 2018

Akbar Al Baker va diriger l'IATA, la principale association réunissant les compagnies aériennes.  

"Je suis honoré d'avoir été choisi par mes collègues membres du conseil pour diriger cet important organisme, à un moment où l'industrie fait face à de nombreux défis sur de nombreux niveaux", a déclaré Akbar Al Baker, après l’annonce de sa nomination à la tête de l'International Air Transport Association (IATA), à compter de juin 2018. Il remplacera Goh Choon Phong, le directeur général de Singapore Airlines.

Défendre le droit des passagers

Le chef de la direction du Groupe Qatar Airways commencera son mandat tournant d'un an à la fin de l'assemblée générale annuelle 2018 de l'IATA à Sydney, et se poursuivra jusqu'à la fin de l'AGA 2019. IATA comprend 275 compagnies aériennes représentant 83% du trafic aérien mondial.

Akbar Al Baker promet de "travailler avec le conseil des gouverneurs afin de défendre les droits des passagers et améliorer les normes de sécurité dans l'industrie, tout en continuant à promouvoir les droits de liberté de vol pour tous".

Une nomination salutaire pour Qatar Airways ?

Une nomination qui va peut-être aider Qatar Airways à sortir de la crise. En effet, depuis le 5 juin dernier, un embargo aérien a été mis en place, interdisant "à toutes les compagnies aériennes et avions enregistrés au Qatar d'atterrir dans les aéroports ou de transiter par l'espace aérien" des Emirats, du royaume saoudien et de Bahreïn.

Ryad, Abou Dhabi et Manama, mais aussi l'Egypte et le Yémen, ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha (capitale du Qatar), qu'ils accusent de "soutenir le terrorisme" et de se rapprocher de l'Iran, une puissance régionale rivale de Ryad.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique