Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Japon pulvérise son record de fréquentation touristique

Le pays a accueilli 13,4 millions de visiteurs étrangers en 2014, soit une progression spectaculaire de 30%. Le marché français affiche une hausse de 16%.

Avec une progression de 3 millions en un an, le nombre de visiteurs étrangers au Japon en 2014 a atteint le total inédit de 13,41 millions, ce qui crédibilise l'objectif de 20 millions en 2020, année des jeux Olympiques de Tokyo, a annoncé le gouvernement.

Les variations favorables des cours des monnaies, les assouplissements pour la délivrance de visas, un flux accru de touristes asiatiques et divers autres facteurs, dont l'attraction que suscite le Japon en Europe, se sont conjugués pour doper les chiffres, selon l'Organisation nationale du tourisme (JNTO).

"Parmi les 18 provenances les plus importantes, 16 ont affiché un record l'an dernier", s'est-elle félicitée, et "à part la Russie, pour les 17 autres, la progression annuelle a atteint au moins 10%".

178 600 visiteurs français sur l'année

Le nombre de Chinois ayant séjourné l'an passé dans l'archipel a presque doublé sur un an, à 2,41 millions d'individus, ce qui en fait la troisième origine la plus représentée après Taïwan (2,83 millions, +28%) et la Corée du Sud (2,75 millions, +12,2%). Hong Kong (+24,1% à 925 900 visiteurs), la Thaïlande (+45% à 657 600), la Malaisie (+41,3% à 249.500) ou encore les Etats-Unis (+11,6% à 891 600) et l'Australie (+23,8% à 302.700) sont d'autres grands contributeurs à la hausse fulgurante enregistrée.

L'augmentation du nombre de touristes européens a été relativement plus modeste, mais reste supérieure à 10% et a été aidée par des monnaies renforcées vis-à-vis du yen. Le nombre de Français est ainsi en hausse de 15,9%, à 178 600 visiteurs, le marché hexagonal étant le deuxième plus important d’Europe, derrière le Royaume-Uni.

20 millions de visiteurs en 2020, objectif jugé réaliste

Fier de cette exceptionnelle performance, le gouvernement japonais se prend à rêver d'atteindre son but qui paraissait initialement illusoire, surtout lorsqu'avait été interrompue en 2011 la progression à cause du tsunami et de l'accident nucléaire de Fukushima. Cette catastrophe n'est apparemment désormais plus un frein.

L'objectif d'un total de 20 millions de visiteurs en 2020 est devenu réaliste. Cette année, grâce à l'affaiblissement du yen, à une extension du système de détaxe et à un nouvel allègement des conditions d'octroi de visas aux Chinois, j'espère que la barre des 15 millions pourra être dépassée", a déclaré le ministre des Transports et du tourisme, Akihiro Ota. Ce dernier a cependant souligné la nécessité de renforcer les infrastructures de transport et d'hébergement des visiteurs.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique