Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Japon est rouvert aux voyages mais déserté par les touristes

Alors que le quai d’Orsay a annoncé, vendredi, que les voyages dans le pays n’étaient plus déconseillés, les étrangers ont quasiment disparu de l’archipel.

Le ministère français des Affaires étrangères ne déconseille plus les voyages vers le Japon, à l’exclusion des régions du nord-est proche de la centrale nucléaire de Fukushima (préfectures de Miyagi, Fukushima, Ibaraki et Tochigi, qui restent « formellement déconseillés »). Les Etats-Unis ont eux-aussi, vendredi, levé leurs restrictions de voyage, recommandant seulement à leurs citoyens de rester à l’écart d’une zone de 80 kilomètres autour de la centrale.
Reste que sur place, plus d’un mois après le séisme, les touristes étrangers ont presque totalement déserté l’archipel, alors qu’avril est traditionnellement le meilleur mois de la saison touristique à Tokyo. Ainsi, au célèbre Hôtel Impérial Uko Komatsuzaki, 40% seulement des chambres sont actuellement occupées, alors que le taux d’occupation en cette saison est normalement de 80 à 90%.
En mars, les étrangers ont été deux fois moins nombreux à venir au Japon qu’au cours de la même période l’an dernier, selon les chiffres de l’Organisation du tourisme japonais. Quelque 560.000 réservations d’hôtels ont été annulées depuis la catastrophe. En 2010, le Japon avait accueilli un nombre record de 8,6 millions de visiteurs étrangers. Il espérait porter ce chiffre à 11 millions cette année, un objectif ambitieux devenu depuis irréalisable.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique