Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le gouvernement polynésien met la pression sur le visa US

Une délégation a été reçue jeudi matin par Philippe Douste-Blazy, ministre des affaires étrangères.

Suite au retard pris dans la fabrication du passeport biométrique et aux 9 semaines de délai pour un rendez-vous au consulat américain à Paris concernant l’obtention d’un visa, le gouvernement polynésien met la pression sur le gouvernement français. Une délégation a ainsi été reçue jeudi matin par Philippe Douste-Blazy, ministre des affaires étrangères. Outre les touristes, la population polynésienne (étudiants, personnes malades ayant besoin de soins en France…) est également touchée. Pour entreprendre ces démarches, elle est obligée de se rendre aux îles Fidji…

Thierry Teai, le délégué du gouvernement polynésien à Paris, précise que l’on s’achemine vers deux solutions : la première serait la délivrance d’un document de voyage d’urgence valable un an pour les personnes en transit sur sol américain et se rendant en Polynésie. La seconde serait d’exempter les citoyens français et polynésiens de visa US.

La Polynésie a accueilli 45 264 visiteurs français en 2005, en progression de 0,4% par rapport à 2004. Cette question du passeport biométrique a entraîné depuis janvier un ralentissement des ventes chez tous les voyagistes, beaucoup de clients ayant préféré reporter leur voyage à plus tard, ou sur une autre destination. Jean-Marc Hastings, directeur France de Air Tahiti Nui, précise que la compagnie a enregistré depuis janvier et pour les mois à venir une baisse des ventes de 15% par rapport à la même période précédente. Ce qui n’empêche pas Patrick Hoffnung, directeur France de Tahiti Tourisme, d’espèrer encore une augmentation de 3 à 4% des arrivées touristiques en 2006.

 

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire