Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Club Med remis en piste

Le chiffre d’affaires de l’exercice 2009-2010 est en léger retrait, mais le groupe a réduit ses pertes sur fond de reprise des réservations.

«Le groupe renoue avec la croissance et la génération de cash. » C’est en ces termes que le Club Med a présenté, à la mi-décembre, le bilan de son exercice 2009-2010. Si le chiffre d’affaires affiche un retrait de 3,4 % à 1,336 MrdE, il est d’abord imputable à la partie transports (- 8,7 %). Surtout, après cinq trimestres négatifs, l’évolution du second semestre est redevenue positive. Malgré l’impact du volcan islandais, qui représente un manque à gagner de 2,5 ME, la perte nette de 14 ME a été considérablement réduite par rapport à l’exercice précédent (53 ME), de même que la dette. Quant au cashflow, il est positif de 23 ME, une première depuis dix ans, sur fond de gain de clientèle : 17 000 GM supplémentaires sur l’été en villages 4 et 5 Tridents et 13 000 GM famille. Autre signe encourageant, les prises de commandes exprimées en chiffre d’affaires comparable, toutes saisons confondues, ont progressé de 9 % (+15 % sur le troisième trimestre et +13 % sur le quatrième). Sur l’hiver en cours, les réservations étaient à +14,7 % mi-décembre. « 2011 se présente favorablement, commente Henri Giscard d’Estaing, président du groupe, avec désormais un free cash flow structurel, des réservations hiver en croissance à deux chiffres, et l’ouverture simultanée de deux villages, [en Égypte et en Chine, ndlr] événements que nous n’avions plus connus depuis longtemps. » De quoi être confiant pour les objectifs fixés pour fin 2012 : deux tiers de la capacité en 4 et 5 Tridents, 60 % des ventes en direct. Avec une croissance de plus de 40 % en 2010, la Chine devrait être comme prévu le deuxième marché du groupe d’ici à 2015, avec l’ouverture de 5 villages et le support du nouvel actionnaire Fosun.