Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le club France Terre de Tourisme demande un ministère plein du tourisme

Dans un communiqué de presse publié vendredi, le club interpelle le gouvernement sur la nécessité de créer un ministère plein délégué au tourisme après les élections législatives.

Le club France Terre de Tourisme veut encore y croire. Dans un communiqué de presse diffusé vendredi, il interpelle l’actuel gouvernement et le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, sur la nécessité de créer un ministère plein et non plus délégué au tourisme après les élections législatives.

Pour lui, "la France ne doit pas négliger la filière touristique si nécessaire à son économie en terme d’emplois et de création de richesses", un secteur qui pèse 6.4% du PIB et un million d’emplois.

"L’établissement d’un ministère délégué au tourisme serait un symbole fort et l’assurance d’un véritable suivi politique pour les années à venir", poursuit-il.

Un regroupement de 210 parlementaires

Le Club France Terre de Tourisme a été créé en juillet 2009 par Com’Publics et compte plus de 210 parlementaires réunis autour d’un objectif commun : rassembler les professionnels du tourisme et les pouvoirs publics dans le but de favoriser les échanges et le développement du secteur. Le bureau du Club est composé de trois parlementaires engagés de longue date dans les questions relatives au tourisme – Daniel Fasquelle, député-maire du Touquet et président du Club ; Pierre Hérisson, sénateur de Haute-Savoie et vice-président du Club ; Pascal Terrasse, député et président du CG de l’Ardèche, vice-président du Club – et, d’un délégué général, Thierry Baudier, ancien directeur général du GIE Maison de la France.

Après les élections présidentielles d'autres appels à la création d'un ministère à part entière du tourisme ont été lancés. Le dernier en date est celui du sénateur-maire de Maison Alfort, Luc Carvounas.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique