Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le climat pèse plus que le risque terroriste dans les choix de vacances des Français

Selon le baromètre Ipsos-Europ Assistance publié hier, la menace d’attentat est le critère de risque numéro 1 pris en compte cette année par les Européens dans le choix de leur destination de vacances. Mais pas par les Français.

Les Européens qui partiront en vacances cet été choisiront encore plus leur destination cette année en fonction des risques d’attentat et de troubles sociaux, après les événements survenus au Maghreb et au Moyen-Orient. C’est l’un des enseignements du baromètre vacances Ipsos-Europ Assistance publié hier. Invités à choisir parmi plusieurs facteurs celui qui jouera un rôle essentiel, les personnes interrogées placent en tête les risques d’attentat avec 42%, soit 5 points de plus qu’en 2010. L’enquête, menée auprès de 3500 personnes dans sept pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Italie, Belgique et Autriche), a pourtant été réalisée avant l’attentat meurtrier de Marrakech, entre le 14 février et le 28 mars. Le climat est en deuxième position des critères pris en compte (41% des réponses) et le budget 3e (40%). Les risques de troubles sociaux pointent à la 5e place sous l’effet d’un bond de 10 points à 33%, tandis que les risques sanitaires recueillent 37% (+4 points) des réponses. Pour les Français, cependant, c’est le climat qui figure en tête des facteurs "essentiels".
Autre différence importante entre la France et le reste de l’Europe : si 47% du total des sondés vont passer leurs vacances dans leur propre pays, cette proportion est bien plus élevée chez les Français, qui sont 60% à vouloir rester dans l’Hexagone cet été.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique