Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le CDG Express ne sera pas prêt pour les JO 2024

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé le report de la mise en service de la navette ferroviaire jusqu’à « fin 2025 ».

Comme nous l’annoncions récemment, et tel que l’anticipait Valérie Pécresse, présidente d’île-de-France Mobilités, l’autorité des transports francilienne, le CDG Express ne sera pas opérationnel pour les Jeux Olympiques de Paris, en 2024. C’est Elisabeth Borne, la ministre des Transports, qui vient d’en faire l’annonce.

La mise en service du projet, qui prévoit de relier la gare de l’Est et le terminal 2 de l’aéroport Roissy-Charles De Gaulle, en 24 minutes par le rail, paraissait « intenable » pour la présidente de la Région Île-de-France. Selon elle, le calendrier initial rendait la situation difficilement vivable pour les utilisateurs de la ligne B du RER. C’est pour « limiter l’impact des travaux » sur le quotidien des habitants de la banlieue parisienne qu’Elisabeth Borne repousse la mise en service de la navette à la fin 2025.

Fermetures temporaires de la ligne B pendant les vacances, bus de substitution, … De nombreuses pistes avaient été envisagées pour que la navette, controversée, soit prête pour les JO.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique