Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le cahier des charges pour la desserte maritime de la Corse est prêt

A une très large majorité, le cahier des charges à respecter pour la desserte maritime de la Corse a été adopté en fin de semaine dernière par l’Assemblée de Corse. Il reconduit celui qui avait été adopté en 2002 et met en place des obligations de service public entre Marseille et six ports corses : Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Calvi, Ile-Rousse et Propriano. Une capacité supplémentaire de 80 000 places annuelles a été décidée pour cette dernière ligne. Le délégataire, qui sera connu en octobre, devrait recevoir près de 90 millions d’euros de subventions.
Mais le jeu semble un peu faussé. Corsica Ferries dénonce un cahier des charges calibré pour la SNCM, dont l’avenir et la privatisation dépend de sa reconduction sur la desserte Marseille-Corse. Corsica Ferries regrette aussi que l’Assemblée de Corse n’ait pas étendu à l’ensemble des lignes France-Corse, l’autre système de subventions, l’aide sociale par passager transporté, pour laquelle Corsica Ferries perçoit également 14 millions d’euros de subventions annuelles. Le concurrent de la SNCM, qui exploite des dessertes au départ de Nice et Toulon, a d’ores et déjà annoncé qu’elle se porterait candidate à Marseille.