Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Laurent Abitbol : Je vais donner un coup de pied dans la fourmilière

Premier conseil d’administration et  cocktail de l’été parisien, le nouveau président de Selectour Afat a pris officiellement ses fonctions le 29 juin, avec dynamisme, bonne humeur et des tas de résolutions.

Selectour Afat change d'ère et d'air… L'ambiance était à la décontraction et à la bonne humeur hier, aussi bien au cours du premier conseil d'administration du réseau le matin, intronisant le président et la nouvelle équipe élue le 23 juin dernier que lors du cocktail de l'été organisé en soirée en présence de 200 invités sur une belle terrasse parisienne. Dominique Beljanski, l'ancienne présidente, n'était pas de la fête.

Laisser une trace

Pour son premier discours aux adhérents et partenaires du réseau, Laurent Abitbol a su mêler humour et détermination, préfigurant d'une année de présidence "punchy" et active. "Je veux laisser une trace, qu'après mon passage quelque chose ait changé", a-t-il déclaré en évoquant au passage Philippe Demonchy, le fondateur de la coopérative.

"Je vais donner un grand coup pied dans la fourmilière, j'ai déjà commencé ce matin lors du premier CA, dans une ambiance exceptionnelle et très sympathique".

"Ce n'est ni le pouvoir ni l'argent qui m'intéressent. Je suis arrivé à cette fonction un peu par hasard, je ne m'y attendais pas il y a encore quelques jours et je suis en cours accéléré d'apprentissage mais je peux vous dire qu'on va faire de Selectour Afat une belle machine de guerre avec vous, et en partenariat avec vous", a-t-il lancé à tous les partenaires avec une adresse particulière aux nombreux tour-opérateurs présents.

Des rapports gagants-gagnants

"Je m'excuse auprès de tous ceux que nous avons embêtés l'année dernière (avec les commissions TTC et brut client, NDLR). Cela n'arrivera plus. On continuera à discuter, il y aura toujours forcément de petits tiraillements, mais ce sera toujours dans la bonne humeur et cela se terminera par une coupe de champagne. Nous allons instaurer de nouveaux rapports, et je veux qu'ils soient gagnants-gagnants. On va se revoir rapidement, mais vous pouvez être tranquilles, cela ne se reproduira plus. Je m'excuse encore".

Laurent Abitbol en a profité pour présenter les nouveaux présidents des commissions, notamment  Tourisme et Affaires, Carole Cresson et Rémy Pons. "Ils seront vos interlocuteurs, ils détermineront la politique" a-t-il expliqué aux TO. "Mais vous négocierez dorénavant directement avec le siège.

"Les administreurs vont administrer, surveiller, mais le boulot sera fait par l'équipe du siège sous le contrôle de Laurent Maucort notre directeur général, qui aura de plus en plus de pouvoir. De mon côté, je serai un président à temps plein et le patron de cette entreprise, pas un donneur de conseils. Nous sommes une équipe soudée. On va bien travailler ensemble. On va y aller. On a de grands chantiers en perspective et dans un an il y aura des résultats".

Le discours a été reçu 5 sur 5 par les nombreux fournisseurs présents. Du côté des tour-opérateurs, la satisfaction était palpable. "Laurent Abitbol a un profil tres intéressant et atypique. Il est, entre autres, TO comme nous, cela va faciliter les relations", remarquait ainsi Jean-Paul Chantraine, président d'Asia.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique