Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF condamnée pour non respect des jours de repos

Sur décision du conseil des Prud’hommes de Paris, la compagnie ferroviaire devra indemniser, à hauteur de 380 000 euros, 120 cheminots pour ne pas leur avoir accordé le nombre de jours de repos consécutifs par an prévus par la réglementation.

Le conseil des Prud’hommes condamne l’entreprise publique à dédommager les agents pour le non respect de la réglementation du travail et à verser 1 euro symbolique à SUD-Rail, a indiqué le syndicat dans un communiqué. Frédéric Michel, délégué SUD-Rail, a précisé à l’AFP que l’entreprise publique avait été condamnée à payer 180 euros par repos périodique double non attribué, soit environ 380 000 euros aux 120 plaignants issus d’une dizaine de régions SNCF. Interrogée, la SNCF a indiqué ne pas commenter une décision de justice. Ce n’est que la partie immergée de l’iceberg, car évidemment le problème s’est posé pour un nombre beaucoup plus important de cheminots qui n’ont pas eu les 52 repos doubles par an prévus par la réglementation de la SNCF, a commenté Frédéric Michel. Cette situation illustre un vrai problème d’effectifs à la SNCF, notre but étant d’obtenir des compensations financières pour les cheminots mais aussi de forcer l’entreprise à procéder aux embauches nécessaires pour pouvoir respecter la réglementation, a ajouté le délégué SUD-Rail.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire