Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Réunion ne veut pas lâcher prise

L'île de La Réunion accueille du 5 au 9 février les 7e Rencontres du SNAV. Un événement bienvenu pour la destination éprouvée par les attaques de requins et le cyclone Bejisa.

La venue de 350 professionnels du voyage n'a jamais suffi au succès d'une saison touristique, mais elle peut servir de remontant. Et en l'occurrence, le tourisme réunionnais a bien besoin d'un petit coup de pouce. Un mois après le cyclone Bejisa, c'est donc à point nommé que s'ouvrent, le 5 février prochain, les 7e Rencontres du SNAV, à Saint-Paul, sur la côte ouest de l'île. Bejisa est venue frapper une destination déjà largement éprouvée depuis deux ans par plusieurs attaques de requins. Après un excellent cru 2011, la fréquentation a reculé de 5,3% en 2012 puis de 10% au premier semestre 2013. Les dernières données de l'Insee font tout juste état d'une stabilisation du nombre de clients dans les hôtels au troisième trimestre de l'année. Mais pas de quoi, manifestement, échauder les tour-opérateurs français, dont plusieurs (Top of Travel, Héliades, Austral Lagons…) ont décidé de se (re)lancer sur l'île cet hiver.

En parallèle, la destination poursuit ses efforts de développement de nouveaux marchés. La suppression du visa obligatoire pour les Sud-Africains s'est traduite l'an dernier par une nette hausse de leurs arrivées : +23% de passagers comptabilisés à l'aéroport Roland-Garros de Saint-Denis (15 800 pax au total), alors que le trafic global de la plate-forme a reculé de 3% en 2013 (à 2 millions de pax, entrées et sorties comprises). La stratégie d'attraction des nouvelles clientèles repose également sur la mise en marché de combinés avec d'autres destinations proches rassemblées au sein des îles Vanille. C'est dans ce but, notamment, qu'Air Austral va reprendre ses vols entre La Réunion et les Seychelles à partir du 23 juin prochain. Coûte que coûte, La Réunion s'accroche à son objectif : 600 000 touristes en 2015.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique