Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Réunion et l’Ile Maurice veulent faire cause commune

Les deux destinations ont décidé d’unir leurs efforts de promotion pour attirer de nouveaux touristes. Un rapprochement auquel Madagascar et les Seychelles sont aussi associés. Objectif : créer une « marque » Océan indien.

Les choses sont en train de changer dans l’Océan indien. A la faveur de l’élection de Didier Robert à la tête du Conseil régional de la Réunion, en mars dernier, et de la nomination d’un nouveau ministre du Tourisme à l’île Maurice, Nando Bodha, il y a quelques mois, les deux destinations sont en train d’opérer un rapprochement catégoriquement refusé par les équipes précédentes.
 
« Les deux destinations sentent que se vendre seule chacune de leur côté atteint ses limites », explique Didier Robert. Résultat : elles ont décidé de mener désormais des opérations de promotion commune. Le processus est déjà lancé : « j’étais la semaine dernière à Shanghai, où j’ai fait la promotion à la fois de Maurice et du volcan réunionnais », confirme Nando Bodha. L’objectif est notamment de capter la clientèle des pays émergents, réservoirs touristiques du futur. Le rapprochement associe d’ailleurs non seulement Maurice et la Réunion, mais aussi Madagascar et les Seychelles, autour d’une marque commune, « Les îles Vanille », capable de créer un label Océan indien. Dès 2011, les quatre destinations participeront ensemble aux grands salons internationaux. Et en 2012, elles seront réunies lors de l’IFTM/Top Résa au sein d’un grand stand Océan indien.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique